|

Une retraite bien méritée pour M. Faucher

Par lpbw

DÉPART. Après 35 ans à la présidence du conseil d’administration de la Caisse Desjardins de Saint-Antoine-des-Laurentides, Jean-Claude Faucher tire sa révérence.

«J’ai été là plus longtemps qu’avec mon employeur habituel. C’était le temps pour moi de partir», a affirmé M. Faucher, qui a travaillé pendant plusieurs années comme comptable au sein d’Hydro-Québec. Entré à la Caisse Desjardins en 1978, M. Faucher devient président trois ans plus tard. Durant près de quatre décennies, il a piloté plusieurs dossiers, dont la fusion des Caisses Sainte-Marcelle en 2003. Ce dernier était également impliqué dans divers comités de la vice-présidence régionale Laval-Laurentides.

«Mon rôle de président était pas mal accaparant. Il y avait beaucoup de réunions, de préparation. C’est pour ça que j’ai décidé d’arrêter», a expliqué le retraité qui était présent lors du 50 e anniversaire de la Caisse Desjardins de Saint-Antoine-des- Laurentides en 2013. M. Faucher a été un témoin privilégié de l’expansion de l’institution financière depuis les années 70.

Dans un communiqué émis par la Caisse, on souligne que M. Faucher a «su se démarquer par ses qualités de leader, son sens aigu des affaires et ses qualités d’administrateur». «Après toutes ces années de travail accompli avec rigueur et intégrité, les dirigeants, la direction et le personnel de la Caisse désirent le remercier sincèrement pour son grand dévouement et son engagement exemplaire».

Un homme impliqué

Même s’il quitte ses fonctions, M. Faucher poursuivra son engagement communautaire, puisqu’il est toujours le secrétaire-trésorier de l’organisme Développement économique du Grand Saint-Jérôme. Au cours des années, il a tissé des liens et a contribué au développement de la Caisse. «J’ai passé tellement d’années dans le Mouvement Desjardins, c’est certain que je vais m’en ennuyer», termine-t-il.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.