|

Une nouvelle école à vocation énergétique à Mirabel

Par lpbw

SCOLAIRE. La nouvelle école primaire qui verra le jour en septembre 2017 à Mirabel visera l’efficacité énergétique, a annoncé la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord (CSRDN), mardi.

«C’est un modèle éprouvé d’un point de vue énergétique qui dépasse de plus de 60 % les normes établies par le ministère», a affirmé Stéphane Froment, directeur des ressources matérielles à la Commission scolaire, vantant au passage le «très bon apport de luminosité».

«De plus, le revêtement utilisé pour cette institution scolaire de deux étages demandera très peu d’entretien pour les trente prochaines années», a ajouté M. Froment. Il s’agira du onzième modèle d’école de ce genre à être construit.

«Un besoin criant»

Annoncée par le ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, il y a quelques semaines, la construction de cette école coûtera 12,4 millions $, et le montant sera assumé totalement par le gouvernement du Québec.

Pour le maire de Mirabel, Jean Bouchard, cette infrastructure, qui sera située sur la rue Hubert-Aquin à Saint-Janvier, était nécessaire. «Notre ville est en plein développement avec un taux démographique exceptionnel. Notre population a augmenté de 37 % au cours des trois dernières années. Il y a beaucoup de jeunes familles qui viennent s’installer», a-t-il noté lors du dévoilement des plans de la nouvelle école au Complexe Val-d’Espoir.

Le président de la CSRDN Jean-Pierre Joubert a abondé dans le même sens. «La construction de cette nouvelle école viendra répondre à un besoin criant à Mirabel». Avec cette construction, il y aura quatre écoles primaires dans le secteur de Saint-Janvier.

Mirabel fait sa part

Pour la réalisation de ce projet, Mirabel a dû céder un terrain d’une valeur d’un peu plus d’un million $ à la CSRDN. En contrepartie, la Ville profitera grandement de l’infrastructure. «Ce modèle permettra à la Ville d’utiliser des locaux au maximum et d’y accéder facilement. Ce qui n’est pas le cas dans toutes les écoles», a souligné Stéphane Froment.

L’institution scolaire pourra accueillir 510 élèves répartis dans trois classes préscolaires et 18 classes du primaire. Notons qu’à la suite de la construction, l’école pourrait être agrandie selon les besoins.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.