| Par lpbw

Une nouvelle directrice générale pour la Chambre de commerce

NOMINATION. La Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme (CCISJ) a nommé sa nouvelle directrice générale dernièrement.

Carmen-Gloria Sanchez prendra la place de Michel Métivier qui a démissionné en décembre. Résidente de Sainte-Thérèse, Mme Sanchez était, depuis 2013, directrice générale du Centre Marie-Eve, un organisme à but non lucratif qui offre du soutien à la femme pendant et après la grossesse.

La détentrice d’un baccalauréat au HEC Montréal et d’une maîtrise en administration publique aborde ses nouvelles fonctions avec beaucoup d’enthousiasme. «C’est un mandat qui est super stimulant. Le conseil d’administration est composé de gens impliqués, motivés et qualifiés. Je me sens bien soutenu. La Chambre a beaucoup à développer et ça me donne envie de relever le défi», a expliqué Mme Sanchez qui en était à sa deuxième journée de travail lorsque nous l’avons rencontré mercredi.

Celle qui habite dans les Laurentides depuis six ans connaît la réalité de Saint-Jérôme puisque le Centre Marie-Eve a un point de service dans la capitale régionale. «Il y a une belle dynamique qui s’installe avec les élus municipaux et les élus des paliers gouvernementaux pour structurer la MRC et lui donner un nouvel essor. Toutefois, c’est certain que je ne suis pas encore très familière avec les enjeux spécifiques des industries», souligne Mme Sanchez qui voit d’un bon œil l’arrivée de Jacques Duchesneau au poste d’inspecteur général de Saint-Jérôme.

«J’arrive avec les meilleures intentions»  

Mme Sanchez voudrait, à court terme, plancher sur l’organisation du Gala des Zénith, du tournoi de golf et du dîner du maire, trois activités majeures pour la Chambre.

«Je vais aussi me donner du temps pour prendre connaissance des dossiers et des intérêts des membres du c.a».
Ces dernières années, la Chambre a souffert d’un manque de stabilité. En moins de deux ans, deux directeurs généraux ont démissionné. «J’arrive avec les meilleures intentions. J’ai une vision à long terme et je regarde en avant», affirme la nouvelle directrice qui sera à la Chambre à temps plein dès le mois d’avril.

En plus d’elle, l’organisme compte les employés Nancy Maurice et Barbara Williams. Karine Raymond, adjointe au développement, a donné sa démission dernièrement.   

La perle rare

La présidente de la Chambre de commerce, Sylvie Chartrand, ne tarit pas d’éloges envers la nouvelle directrice. «Nous avons trouvé la perle rare que nous recherchions», indique-t-elle, notant la motivation et l’enthousiasme de celle-ci.

«Nous avons pris du temps afin de trouver la bonne personne pour pourvoir ce poste et nous savons que nous avons fait le bon choix», termine-t-elle.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.