|

Une étape cruciale sera bientôt franchie

Par lpbw

TRANSPORT. Mirabel devrait faire l’acquisition de terrains nécessaires à l’implantation d’une nouvelle gare dans les prochaines semaines, a annoncé le maire Jean Bouchard devant une salle bondée de gens d’affaires, mercredi soir.

«Il s’agit maintenant, pour l’AMT (Agence métropolitaine de transport), de réinscrire dans son plan d’investissement ce projet pour lequel, du reste, le ministre des Transports a montré un appui sans équivoque», a expliqué M. Bouchard lors d’un souper organisé par la Chambre de commerce et d’industrie de Mirabel. Près de 180 personnes étaient réunies au Complexe Val-d’Espoir.

L’automne dernier, ce dernier affirmait que cette gare de train de banlieue était nécessaire. «C’est la population qui la demande. Six cents personnes pourront utiliser cette gare chaque jour. Ça fait dix ans qu’on sait très bien qu’on a suffisamment de population pour avoir une gare», disait-il.

À la suite de l’acquisition des terrains, la Ville aimerait que la gare soit aménagée en 2017. Dans la première phase, 350 cases de stationnement seront construites. Mirabel ajoutera 450 cases par la suite.

Congestion automobile

Un autre dossier retiendra l’attention de son administration municipale dans les prochains mois: le problème de congestion automobile. Des sommes ont été prévues pour l’aménagement d’une voie de contournement dans le secteur de Saint-Augustin, a affirmé le maire.

«Le chemin du Chicot Nord est plus particulièrement visé par ce projet qui aurait pour effet de désengorger cette agglomération qui a connu, au cours des dernières années, une croissance démographique à l’image de celle de Mirabel, soit une des plus grandes de tout le Québec».

Jean Bouchard s’est dit également convaincu que le prolongement de l’autoroute 13 contribuerait grandement au désengorgement du secteur de Saint-Augustin. «Sachez que nous poursuivons nos démarches en ce sens auprès des autorités concernées et que nous sommes actuellement à l’étape de circulation requise en pareil cas».

Un tour d’horizon

Cette soirée a permis au maire de faire un tour complet de la situation économique de sa ville. En plus de présenter le budget, il a vanté les bons coups de la Ville, rappelé les principales implantations commerciales et présenté les dossiers qui ont retenu l’attention en 2015.

Il n’a pas passé sous silence la spectaculaire croissance démographique de sa municipalité. «Selon l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), de 2011 à 2014, Mirabel a connu un taux d’accroissement supérieur à toutes les MRC des Laurentides et à l’ensemble du Québec».

M. Bouchard indique que la Ville enregistrait un taux de 34,2 pour mille habitants alors qu’il était de 8,5 pour le Québec et 11,2 pour les Laurentides.

Mirabel en chiffres (2014)

49 216: nombre d’habitants

43 591 $: revenu médian des travailleurs

80 040 $: revenu médian avant impôt des familles

83,1%: taux de travailleurs

35,4 ans: âge médian

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.