|

Une année 2016 encourageante pour l'économie des Laurentides

Par lpbw

PRÉVISIONS. La croissance économique dans les Laurentides devrait être plus vigoureuse en 2016, estime le Mouvement Desjardins.

Le taux de chômage diminuera, la croissance démographie se poursuivra et les investissements dans la région seront maintenus à des niveaux historiquement élevés, rapporte Desjardins dans son étude régionale annuelle.

«Dans l’ensemble, l’économie des Laurentides devrait s’accélérer, croit Chantal Routhier, économiste chez Desjardins. Des projets structurants se poursuivent, d’importants développements immobiliers sont toujours en cours et plusieurs industries font preuve de dynamisme, dont celles évoluant dans les domaines agroalimentaire et touristique».

Celle-ci affirme que la région profitera de la bonne tenue de l’économie de la grande région montréalaise qui conservera son dynamisme en raison notamment de la poursuite de chantiers d’envergure. Les travailleurs de la construction resteront donc recherchés dans les Laurentides cette année.

«Ce climat devrait contribuer à supporter les investissements et l’emploi à Montréal ainsi que les régions avoisinantes», explique l’économiste qui note la présence de grands chantiers dont ceux de la Cité de Mirabel et ceux liés au projet «Quartier de la Gare» à Blainville. Les investissements se maintiendront à des niveaux avoisinant la moyenne des cinq dernières années, soit aux alentours de 4,2 G$.

Taux de chômage en baisse

Une forte progression de l’emploi a été observée en 2015 et la croissance devrait se poursuivre en 2016, mais à un rythme plus modeste. Le taux de chômage devrait passer de 6,7% à 6,5%. Celui du Québec sera également en baisse pour atteindre 7,3 %.

Selon Emploi-Québec, il y aura 62 100 postes à pourvoir dans les Laurentides entre 2013 et 2017, dont 65% afin de combler les départs à la retraite.

Par ailleurs, la population des Laurentides devrait s’accroître de 6,3% de 2011 à 2016 (+4,4% au Québec), ce qui représente toutefois un ralentissement en regard des cinq années précédentes. « Au cours de cette période, c’est l’apport de la migration qui soutiendra davantage la hausse démographique régionale», note Chantal Routhier.

Des secteurs en croissance

Desjardins affirme que le secteur manufacturier devrait bénéficier de l’accélération de l’économie américaine et de l’évolution du huard sous la parité alors que le secteur des services profitera de la hausse du revenu personnel disponible et de la population pour soutenir son expansion.

De plus, la relance graduelle du secteur forestier soutenue notamment par l’amélioration du marché résidentiel américain devrait bénéficier aux communautés rurales dont l’économie est davantage orientée sur l’exploitation des ressources naturelles, rapporte Mme Routhier.

Dans le secteur de la transformation, Desjardins note l’ouverture prochaine d’une nouvelle usine de tartinades de fruits exotiques et locaux à Sainte-Adèle, soit «Passion Caraïbe» ainsi que l’agrandissement des installations de production de poivrons aux Serres Stéphane Bertrand à Mirabel.

Finalement, selon l’étude, l’industrie touristique devrait continuer à faire preuve de dynamisme dans la région. Desjardins souligne qu’un complexe hôtelier devrait débuter en 2016 à Mirabel, ce qui nécessitera un investissement de 40 M$.

Prévisions 2016 en chiffres

PIB (Produit intérieur brut): 19,8 G$

Taux de chômage: 6,5%

Taux d’emploi:63,6%

Taux d’activité: 68%

Revente (marché de l’habitation): 8 214

Prix de vente moyen: 247 464 $

Investissements: 4,2 G$

Population: 602 311

Investissements importants

Quartier de la Gare à Blainville: 600 M$

Développement résidentiel Luxxcité à Mirabel: 100 M$

Développement résidentiel Albatros à Saint-Eustache: 100 M$

Travaux routiers: 212,3 M$

Projet récréotouristique La Rolland à Sainte-Adèle: 240 M$

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.