| Par lpbw

Un nouvel outil pour faciliter la succession

GESTION. Afin de faciliter la succession, une femme d’affaires des Laurentides a préparé un document dans lequel sont inscrits tous les renseignements nécessaires lorsque survient le décès d’un proche.

Copropriétaire de Comptabilité Carrier à Blainville, Julie Hinse a travaillé pendant un an à la rédaction de son  <@Ri>Mémoire de succession<@$p> qui est, selon elle, le seul outil du genre au Québec. Ce document se veut beaucoup plus complet que le testament, affirme-t-elle.

«Dans le testament, il est indiqué, par exemple, que la personne lègue ses biens ou une valeur monétaire à telle ou telle personne. Tandis que dans le Mémoire de succession, on retrouve tout le reste. Par exemple, l’institution bancaire avec laquelle le défunt faisait affaire, son numéro de passeport, ses prêts, ses bâtiments, l’immobilier entreposé à d’autres endroits».

Le document d’environ 40 pages dresse aussi la liste des médicaments du décédé pour éviter qu’ils se retrouvent sur le marché noir, son véhicule, ses investissements, ses animaux, ses bijoux et ses œuvres d’art, entre autres.

«Des compagnies d’assurances font une partie de ce qu’il y a à l’intérieur du Mémoire, mais ils ne font pas tout», indique celle qui note que plusieurs notaires joignent le document au testament. 

Dédale administratif
 
L’idée de rédiger ce Mémoire lui ait venu après qu’une cliente lui ait demandé de devenir sa liquidatrice testamentaire.

«Comme c’était la première fois qu’on me le demandait, je me suis mis à faire des recherches et je me suis aperçue que lorsqu’une personne décède, la famille se retrouve dans un dédale administratif incroyable. Vivant, nous avons de la difficulté à avoir la bonne réponse lorsque nous avons un problème avec le gouvernement, imaginez lorsque la personne décède !», souligne Mme Hinse.

Un mois après cette demande, la copropriétaire de Comptabilité Carrier depuis 20 ans fonde Gestion de succession Carrier et se met à la rédaction du <@Ri>Mémoire de succession<@$p>.

Faire connaître l’outil

Mme Hinse présente ce nouvel outil lors de conférences dans les résidences de personnes âgées. Ce document, qui est encore peu connu, attire l’attention des gens, remarque celle qui souhaite rejoindre les gens de partout au Québec.

«Avec le Mémoire, lorsque le décès survient, la famille, le liquidateur ou l’héritier n’ont plus à chercher. Ils ont en un seul et même document tous les renseignements qu’ils ont besoin pour produire la succession», termine-t-elle.  

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août