|

Un conseiller municipal de Saint-Hippolyte quitte son poste

Par lpbw

POLITIQUE. Un conseiller municipal de Saint-Hippolyte a quitté ses fonctions dernièrement.

Élu pour la première fois en novembre 2009, Philippe Roy qui était responsable de l’environnement, a décidé de prendre sa retraite de la vie politique. M. Roy a annoncé sa décision au maire Bruno Laroche au début du mois de décembre. «Il était fatigué et tanné. Sa femme a pris sa retraite de l’enseignement au cégep à Longueuil. Ce n’est pas une question politique. On s’entend très bien. Il a simplement décidé que s’en était assez pour lui», explique M. Laroche.

Celui-ci lui a demandé de prendre le temps des fêtes pour réfléchir à son avenir. Finalement, le conseiller n’a pas changé d’idée. «C’est malheureux parce qu’on perd un très bon conseiller municipal à Saint-Hippolyte», souligne le maire.

M. Roy en était à son deuxième mandat en tant qu’élu dans l’équipe de Bruno Laroche. Il a initié la création de la Table de concertation des Associations des lacs de Saint-Hippolyte. Il a aussi été coordonnateur du Comité régional pour la protection des falaises.

Une élection partielle se tiendra d’ici le mois de mai, a affirmé la directrice générale de la municipalité Christiane Côté, lors du dernier conseil municipal, lundi.

Au moment d’écrire ses lignes vendredi midi, Philippe Roy n’avait toujours pas retourné notre appel. Notons qu’un autre élu de la région a quitté son poste récemment. Le maire de Sainte-Adèle, Réjean Charbonneau, s’est retiré de la vie politique pour des raisons de santé.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.