|

Un complexe hôtelier de 40 M$ verra le jour l'an prochain à Mirabel

Par lpbw

PROJET. Un complexe hôtelier d’envergure verra le jour à la fin de l’année 2016 au cœur de La Cité de Mirabel, à Mirabel.

Devant environ 300 personnes fébriles réunies au Golf Les Quatre Domaines de Mirabel mercredi, le promoteur Ray Junior Courtemanche, qui fait équipe avec Jean Grégoire, a dévoilé «ce nouveau concept hôtelier contemporain unique en son genre» de plus de 40 millions $ qui comptera 146 chambres, dont 15 suites avec balcon, un bar lounge, un restaurant, une salle d’entraînement moderne et une piscine.

De plus, une salle de réunion pouvant accueillir 900 personnes permettra des rencontres corporatives, mais également des expositions, des conventions et même des foires commerciales.

Cet hôtel qui portera le nom de la Cache de la cité offrira également une salle de spectacle d’environ 600 places qui «animera les Laurentides de prestations de toute sorte». «Nous voulons construire un hôtel qui va faire rouler l’économie locale. L’endroit va attirer des événements et des spectacles», souligne M. Courtemanche.

Un Salon de la mariée

De plus, une chapelle vitrée pour les mariages surnommée le 10e ciel sera installée sur le toit de l’hôtel de dix étages. M. Courtemanche, qui s’est marié cette année, compte d’ailleurs organiser un Salon de la mariée deux fois par année dans l’hôtel. L’événement coûtera moins cher et accueillera plus d’exposants qu’au Salon de la mariée à Montréal, assure-t-il.

Le promoteur est très fier de son nouveau projet qui fera partie de La Cité de Mirabel, un développement urbain à vocation résidentielle et commerciale. «Est-ce qu’on est capable, nous les Québécois, de faire les choses aussi gros que les Américains ?», a-t-il lancé avec enthousiasme sous l’approbation de la foule.

Ce complexe, dont les travaux d’excavation devraient débuter à la fin du mois de janvier, fera partie du réseau C Hôtels qui compte actuellement trois hôtels, dont un en Beauce.

Inspiré des plus grands hôtels

Le concept architectural a été défini par la designer Anne Paquet qui a été inspirée des plus grands hôtels de Las Vegas et de Miami. «C’est un concept unique, se voulant urbain et distingué», a-t-elle expliqué. Le décor sera contemporain, épuré, moderne et urbain et offrira un environnement chaleureux et confortable. «Ce sera un hôtel de demain, toujours à l’affût des dernières tendances».

Pour Stéphane Michaud, de Tourisme Mirabel, le projet positionnera Mirabel comme une destination touristique. «L’hébergement est une problématique ici. Il y a plusieurs événements que nous ne pouvons pas accueillir sur notre territoire à cause de ce problème. Grâce à ce projet, il va être résolu. Franchement, Ray, tu arrives au bon moment. Félicitations !», a-t-il affirmé notant une augmentation du tourisme dans la région.

«C’est un projet qui est porteur. Porteur d’une nouvelle voie, d’une nouvelle vision. Le moment est très bien choisi», a ajouté M. Michaud. Associée à la Cache à Maxime, un hôtel du réseau C Hôtels en Beauce, Véronique Gaudreault estime que ce complexe est «essentiel au développement touristique de la région». Pour sa part, le maire de Mirabel, Jean Bouchard, a rappelé qu’avec 50 000 résidents, la Ville est un joueur majeur dans la grande région de Montréal. «Notre ville connaît un taux de croissance phénoménal», a-t-il observé.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.