Il faudrait être à plus de trois mètres d’une embarcation à moteur lorsqu’on pratique une activité nautique.

| Par Rédaction

Trois cas d’intoxication au monoxyde de carbone

Santé publique des Laurentides

Le Nord – La Direction de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides invite la population à la vigilance à la suite d’intoxications au monoxyde de carbone reliées à la pratique de « teak surfing ».
Au cours de la dernière semaine, trois intoxications sont survenues chez des enfants alors qu’ils se baignaient en s’agrippant à la plate-forme arrière d’un bateau à moteur en marche. L’un de ces cas s’est avéré suffisamment sévère pour nécessiter un traitement rapide et intensif à l’hôpital.
Certaines activités nautiques s’effectuent à proximité de la plate-forme arrière des bateaux, où sont situés les tuyaux d’échappement des engins motorisés, ce qui présente des risques. C’est le cas du « teak surfing», qui consiste à se laisser traîner en s’accrochant à la plate-forme arrière du bateau, et du « wake surfing », qui consiste à rester sur une planche sur la vague, à petite vitesse, à moins de trois mètres de l’embarcation.
Le monoxyde de carbone est un gaz toxiquequi ne se voit pas et ne se sent pas. Il n’irrite pas les yeux ni les voies respiratoires. Une intoxication légère se caractérise par des maux de tête, de la fatigue, des nausées et des vomissements. Une exposition plus importante cause des étourdissements, de la fatigue, des douleurs dans la poitrine, des troubles de la vision et de concentration, des problèmes de coordination ou de paralysie.
Afin de diminuer les dangers associés à ces activités nautiques, la Direction de santé publique recommande de ne jamais s’asseoir ou s’agripper à la plate-forme arrière du bateau à moins de trois mètres. En cas d’intoxication, il est important de consulter un médecin dans les plus brefs délais.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.