|

Toujours là, depuis plus de 40 ans à Saint-Jérôme

Par lpbw

SOCIÉTÉ. Devenir un individu accompli, épanoui, un citoyen responsable dans sa communauté, c’est ce que propose le scoutisme. Ici, dans la région de Saint-Jérôme, les scouts sont implantés depuis plus de 40 ans. Olivier Gagnon, le vice-président du groupe scout Saint-Antoine, nous en parle.

Celui qui, à 22 ans, est le plus jeune vice-président d’un groupe scout, sera animateur responsable d’une unité Louveteaux au mois de septembre prochain. «Il y a une soixantaine de jeunes et une quinzaine d’adultes chez les scouts de Saint-Antoine. Il y en a moins qu’avant, ce qui fait que j’anime trois soirs par semaine, parce qu’on manque d’animateurs», nous dit-il. Selon lui, il est temps de défaire une image qui dévalorise le scoutisme. «Les scouts, ce n’est pas juste vendre des calendriers, faire du bénévolat ou apprendre à faire des nœuds, c’est une expérience enrichissante et formatrice.»

Il nous cite en exemple le fait qu’en ce moment, les scouts préparent l’activité de canot qui se tiendra, en collaboration avec la Fondation de l’eau Rivière du Nord, le 4 juin prochain et qui se tiendra dans leur local du boulevard Lachapelle. «On fait la guignolée en décembre, on va chanter dans les centres de personnes âgées. Le 21 mai, les Aventuriers y organisent un spaghetti thon au local et le 27 mai, on sera au Relais pour la vie.»

Survie et randonnées

Les scouts se réunissent deux heures par semaine. Et comme ils aiment jouer dehors, ils sortent le plus souvent possible. «Ils sont capables de rendre service sans demander d’argent. On prône le bénévolat, l’aide aux citoyens, des valeurs extraordinaires qui sont de moins en moins enseignées», explique Olivier.

Le scoutisme offre une liste d’activités comme la survie et l’orientation en forêt, la randonnée, le canot, le camping d’hiver, etc. «Nous voulons montrer aux jeunes à bouger, rappelle-t-il. Nous les aidons à devenir des personnes engagées, responsables, autonomes et solidaires grâce à une méthodologie basée sur le jeu, l’équipe et la nature. Lors des camps l’hiver, les Aventuriers sont appelés à dormir à l’extérieur et faire des «queenzy» (des abris de neige d’origine amérindienne qui ressemblent à un igloo), on passe 72 heures dehors!»

Ça fait 15 ans qu’Olivier est dans le mouvement. Ça fait 6 ans qu’il anime. «Ce que je veux montrer aux gens, c’est le plaisir de donner aux autres. On est un beau mouvement. Ça fait 45 ans cette année qu’on existe et qu’on opère dans la région, toujours dans le même local à Saint-Jérôme.»

«On enseigne des qualités, des bonnes actions à faire. On ne fait aucune discrimination, on prend tous les jeunes», dit-il en guise de conclusion. Par ailleurs, Olivier Gagnon est aussi impliqué, depuis 10 ans, dans l’organisme Opération Nez rouge. Son père, Michel Gagnon, en est le président.

Le 22 e groupe scout de St-Antoine 195 est situé sur le boul. Lachapelle à Saint-Jérôme. Informations: Anne-Marie Chaput au 450 565-0535.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.