|

Sophie St-Gelais crée une onde de choc à Saint-Jérôme

Par France Poirier

À peine deux mois après sa proclamation à la mairie, Sophie St-Gelais a remis sa démission à la direction générale de la Ville le 22 mars. Elle a évoqué des raisons personnelles, de santé et familiales.

Lors de l’assemblée extraordinaire de jeudi dernier, la lettre de démission de Sophie St-Gelais a été déposée. Son courriel, envoyé à 01 h 33 du matin le lundi 22 mars, a été envoyé au directeur général Yvan Pateneaude et à son adjoint exécutif Simon Gerarghty. Il semblerait que personne dans son parti n’était au courant de ses intentions. Elle soulignait qu’elle ne serait plus joignable pour quelque temps. Sa page Facebook personnelle avait été désactivée et son cellulaire n’était plus en service.

En remplacement de Stéphane Maher, destitué à la suite du jugement de culpabilité pour ses manoeuvres électorales frauduleuses, Sophie St-Gelais avait été proclamée mairesse le 2 février dernier.

Lettre de démission

 

Assemblée extraordinaire

Le maire suppléant, nommé par le conseil en février dernier, le conseiller François Poirier, a présidé l’assemblée du 25 mars dernier qui a été très houleuse. Nathalie Lasalle a évoqué l’idée de mettre sur la glace les gros projets jusqu’aux prochaines élections, on a pu entendre les critiques de certains conseillers, dont Benoit Beaulieu qui l’accusait de répandre des faussetés sur les réseaux sociaux. Il a associé madame Lasalle à Marc Bourcier. S’en est suivie une discussion cacophonique entre les deux. Le président de l’assemblée peinait à faire respecter l’ordre. Vous pouvez revoir l’assemblée extraordinaire en cliquant ici.

Processus pour la nomination à la mairie 

Me Marie-Josée Larocque, greffière de la Ville de Saint-Jérôme a déposé au conseil la démission de Mme St-Gelais et déclaré la vacance du poste, conformément à l’article 333 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités (LERM). Par la suite, elle a invité les membres du conseil à statuer s’ils décrètent une élection partielle ou s’ils préfèrent élire l’un d’entre eux, et ce, dans les 30 jours suivant l’avis de vacance, conformément à l’article 336 de la LERM. Rappelons qu’une élection générale municipale aura lieu le 7 novembre prochain.

Processus d’élection au sein des membres du conseil

Ainsi, les membres du conseil ont choisi la deuxième option. La période de mise en candidature se déroulera du 26 mars au 29 mars, à 10 h. Si une seule personne soumet sa candidature, elle sera proclamée élue et assermentée lors d’une séance ultérieure qui se tiendra le 31 mars 2021, à 18 h 30. La personne désignée pour assurer la suppléance à la mairie sera également nommée lors de cette séance.

Si la greffière reçoit plus d’une candidature, la personne sera élue grâce à un vote par correspondance et le dépouillement du scrutin aura lieu le 1er avril 2021, à 18 h 30, lors d’une séance extraordinaire.

Puis, lors de la séance ordinaire du conseil municipal du 20 avril, la greffière soumettra un avis de vacance pour le poste de conseiller à pourvoir. Les membres du conseil décideront alors s’ils souhaitent tenir une élection partielle ou le laisser vacant jusqu’à la tenue de l’élection générale du 7 novembre.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

2 Comments

  1. Normand Michaud

    Une honte à notre ville, la tutelle est une solution à cette tempête. Les membres du conseil de ville font mal paraître notre ville aux yeux des autres villes.

    Le gouvernement dort sur sa dictature covid 19 alors qu’il devrait intervenir dans le dossier.

    Le conseil n’ira pas en élection sachant très bien qu’il aura des candidats pour neutraliser cette folie.

    Jamais deux sans trois, qui sera le prochain démissionnaire…..

    Reply
    • Jeff

      Je suis d’accord avec Normand Michaud est je peut même ajouter aussi des pauvres débiles corompu moi personnellement je suis un peu tanné de voir ça 🧐 est quand même c’est sombre est mal propre comme individu.

      Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.