|

La « réaffiliation sociale»… vous connaissez? : Centre le Phénix de Saint-Jérôme

Par Rédaction

À l’instar de l’oiseau mythique qui renaît de ses cendres, Le Phénix, c’est le nom du nouveau refuge pour hommes de Saint-Jérôme visant à contrer l’itinérance et les problèmes de santé mentale dans les Laurentides. L’équipe qui opérait le refuge d’urgence Hébergement Fleur de Macadam poursuit, par conviction, son mandat d’établir un lieu d’hébergement provisoire favorisant la réaffiliation sociale d’hommes, en situation d’itinérance ou à risque de l’être, composant avec une problématique de santé mentale.

La « réaffiliation sociale»… vous connaissez? : Centre le Phénix de Saint-JérômeLe Phénix a pour objectif général « la réaffiliation sociale » de ses résidents. « Nous souhaitons les aider à récupérer du pouvoir sur leur vie et nous croyons qu’avec des réponses à leurs besoins de base, ils seront mieux disposés à faire face aux autres enjeux présents », précise Didier Maletto-Rock, directeur général de l’organisme.

En réponse aux coupes majeures de financement ayant affecté Hébergement Fleur de Macadam, Le Phénix ouvrait ses portes en juin 2022 pour héberger et aider des hommes qui éprouvent des problèmes de santé mentale (troubles de dépression, d’anxiété, et autres malaises psychiques du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, le DSM IV).

L’approche du Centre est basée sur la situation globale de la personne. Ceci inclut les problématiques liées à la toxicomanie, à l’alcoolisme et aux autres dépendances résultant d’une situation d’itinérance ou de problèmes financiers, sociaux, etc. Le Centre se limite à six lits pour une bonne maîtrise de la qualité des services d’hébergement, de counseling et du suivi requis à l’externe. Car la durée d’hébergement (de zéro à six mois) marque une transition vers un accompagnement ultérieur en logement. Le Centre ne peut pas dépanner tout le monde, et un comité doit analyser la situation de chaque candidat.

Toutes les actions du Centre Le Phénix visent la réinsertion sociale. On facilite l’adaptation des hommes à leur « nouvelle » vie, leur nouveau milieu, leurs nouvelles obligations et les outille afin qu’ils soient en mesure de bien assumer leurs responsabilités sociales.

M. Maletto-Rock travaille avec une équipe professionnelle chevronnée, notamment des techniciens et techniciennes en éducation spécialisée de même qu’en travail social, et des professionnels de la santé (soins infirmiers), des surveillants de nuit, du personnel en cuisine et des gestionnaires.

Le Phénix Gourmand

Le Phénix a ouvert une cuisine commerciale, le Phénix Gourmand, ayant pignon sur rue dans les locaux de l’organisme (531, rue Labelle). Le public peut s’y procurer à coût avantageux des repas cuisinés qui aident l’organisme à atteindre son objectif d’autofinancement.

Déjà plus de 800 repas par semaine sont préparés et vendus au comptoir. Or 100 % des profits de la vente de produits alimentaires serviront à soutenir la mission sociale du Centre Le Phénix. Les informations sont disponibles sur les pages Facebook et Web du Centre.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *