| Par journal-le-nord

Saisie record d’opium : Une enquête de l’Ontario mène dans les Laurentides

( F. P.) – Une saisie d’opium a été réalisée à Wentworth-Nord à la suite d’une enquête réalisée par le Bureau de la lutte contre le crime organisé (BLCO) de la Police provinciale de l’Ontario et les Unités de lutte contre la criminalité de rue dans la collectivité des régions du Centre et de l’Est qui avaient démarré le projet BERWICK en janvier 2020, une enquête sur des individus engagés dans le trafic d’opium dans la région du Grand Toronto (RGT).

Les renseignements recueillis à travers cette enquête ont mené à un contrôle routier qui a débouché sur une saisie d’opium dans la région de Belleville la semaine dernière. Une enquête plus approfondie a permis d’identifier et d’établir un lien entre un emplacement au Québec et plusieurs autres emplacements à Toronto qui ont, par la suite, fait l’objet de mandats de perquisition. Il a été éventuellement établi que de grandes quantités d’opium étaient entreposées à l’emplacement se trouvant au Québec pour être acheminé en fin de compte vers la RGT à d’autres fins de distribution.

Les enquêteurs du projet BERWICK ont collaboré avec les forces de l’ordre d’autres juridictions en raison de la nature pluri juridictionnelle de l’enquête, une collaboration qu’ils comptent maintenir. Le Canada n’étant pas un pays d’origine pour ce qui est de la production d’opium, l’OPP est déterminée à œuvrer de concert avec les services de police aussi bien locaux qu’internationaux pour comprendre l’étendue de ce réseau du crime.

Un mandat à Wentworth-Nord

Le 22 avril 2020, l’équipe d’enquêteurs a effectué un contrôle routier à Belleville avec l’aide de l’Équipe d’intervention en cas d’urgence (EIU) de la Région de l’est au terme duquel deux individus ont été arrêtés et 28 kilos d’opium saisis. Des renseignements découlant de ce contrôle routier ont permis d’exécuter trois mandats de perquisition à North York et Thornhill dans l’Ontario ainsi qu’à Wentworth-Nord dans les Laurentides. Deux autres individus ont été arrêtés à la suite de ces perquisitions et 1 968 kilos additionnels d’opium saisis. Le Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) et la Sûreté du Québec (SQ) ont aidé dans l’exécution du mandat de perquisition au Québec. Au cours de cette enquête, l’action conjointe des équipes a occasionné des saisies totalisant 1 996 kilos d’opium. Sur la base d’une estimation prudente de 15 000 $ le kilo, la drogue possède une valeur marchande d’un peu moins de 30 millions de dollars.

La quantité d’opium que l’enquête a permis de saisir est énorme. Une saisie d’opium de cette envergure sur le territoire est historique pour l’OPP. L’équipe des enquêteurs du projet BERWICK a arraché une cargaison conséquente d’une commodité dangereuse des griffes des réseaux de drogue du Canada.

Les deux individus arrêtés durant le contrôle routier ont été remis en liberté contre une promesse de comparaître. Leur première comparution devant la Cour de Justice de l’Ontario à Toronto est prévue dans le courant des prochains mois. Une personne est toujours détenue alors qu’une autre a été relâchée sans condition. Trois individus sont accusés d’avoir commis 10 délits sous la Loi réglementant certaines drogues et autres substances (LDAS).

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.