(Photo : André Bernier, Ville de Saint-Jérôme)
Jean Junior Désormeaux, vic-président du comité de toponymie, Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme, Michel Richer, Christiane Dubouil, Claudine Dubouil, Roger Bastien, Louise Cadieux, Michel Dubouil, Martin Despaties et Jessica Noël, membres de la famille de Mme Dubouil, et André Marion, président du comité de toponymie.
|

Rue Simone-Dubouil : Hommage à une pionnière de Saint-Jérôme

Par Rédaction

C’est en présence des membres de la famille Dubouil que le conseil municipal a souligné la dénomination de la rue Simone-Dubouil lors de la séance du 21 février.

Le comité de toponymie avait pour mandat de nommer une nouvelle rue qui prend naissance sur le boulevard de La Salette et qui se termine sur le boulevard Maisonneuve, dans un secteur de Bellefeuille où la thématique des châteaux et vins français est à l’honneur. C’est à cet endroit que se trouve désormais la rue Simone-Dubouil.

« En 1959, Mme Simone Dubouil, née Sigalens (1922-2011), et son mari, M. René Dubouil, ont fondé une boucherie chevaline à Saint-Jérôme. Entre 1959 et 1964, l’entreprise est située au 516, rue Labelle (aujourd’hui, place Leclerc), puis au 243, rue Labelle (aujourd’hui l’Université du Québec en Outaouais). Elle sera en activité jusqu’en 2002.

Mme Dubouil a tenu la boucherie pendant 44 ans, dont 17 ans après le décès de son mari. Son commerce a porté plusieurs noms, tels que Boucherie Dubouil, Naturam et Aux produits importés.

À l’âge de 80 ans, elle vend l’entreprise à Pierrette Bergeron et Liette Bergeron qui vont en faire un restaurant, mais où l’on vend des mets préparés avec de la viande chevaline et les produits réputés de madame Dubouil.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *