| Par Luc Robert

Retraite du maire et plusieurs permanences accordées

Dans le cadre de l’adoption de sa politique sur les conditions de travail des employés-cadres pour les années 2022 à 2026, la municipalité de Saint-Hippolyte a rendu plusieurs postes permanents, lors de la séance régulière du Conseil municipal du 14 septembre dernier.

En outre, les nominations d’un directeur général et secrétaire-trésorier, d’un directeur du service à la sécurité communautaire, d’un responsable au service des communications, ainsi que celle d’un coordonnateur à la culture et aux évènements ont toutes été entérinées par les édiles, à titre de postes-cadres permanents à temps plein.

« Cette politique n’avait pas été révisée depuis 2007. Cela nous a permis de mettre à jour la mobilisation et la rétention du personnel-cadre, ainsi que de procéder aux ajustements salariaux. Régulariser la situation et laisser une maison propre était une de mes priorités », a laissé savoir le maire Bruno Laroche, au sujet de son legs à la municipalité.

Bruno Laroche quitte la vie politique à la fin de son
mandat.

Ce dernier a ajouté que dans plusieurs cas, il ne s’agissait que de formalités.

« Dans le cas de Mathieu Meunier, qui était d.-g. par intérim, il s’agit d’un gars de la place, diplômé et très efficace. Le conseil est très satisfait de ses services et la décision de le rendre permanent a été unanime. À la sécurité communautaire, notre projetpilote a reçu d’excellents commentaires. C’est tout à l’honneur de Michel Martin. Pour sa part, Pascal Saint-Denis passera de contractuel à permanent aux communications, soit de 24 à 30 heures par semaine. Enfin, notre fier Hippolytois Gilles Brousseau devient coordonnateur des loisirs, à la suite d’une réorganisation administrative. »

Dagenais le dauphin de la roche

Par ailleurs, après 24 années dédiées au service public, le maire Laroche, aussi préfet de la MRC de la RDN, a annoncé qu’il ne sollicitera pas de nouveau mandat aux élections municipales du 7 novembre prochain.

Celui qui a oeuvré pendant six mandats, dont trois à titre de maire à Saint-Hippolyte, endosse la candidature du conseiller Yves Dagenais, pour lui succéder à la tête de la municipalité.

« M. Dagenais a 12 années d’expérience en politique. Il s’agit d’une personne rassurante, qui agit comme un bon père de famille au conseil. Il est mon premier choix comme candidat. Ses expériences sont variées : électricien, enseignant, administrateur, ex-président du Club optimiste local. Il est de la place et connaît les enjeux locaux », a souligné M. Laroche. Aux dernières nouvelles, aucune autre candidature à la mairie n’a été enregistrée jusqu’ici.

Le conseiller Yves Dagenais se présente à la mairie
avec l’appui de Bruno Laroche.

« Quant à ceux qui m’envoient remplacer Marguerite Blais aux prochaines élections, je réponds que je suis passé à autre chose. Ma réflexion a débuté en janvier dernier. Je me verrais mal donner 50 % de mon temps à la mairie ou en politique provinciale, et l’autre 50 % de mon horaire consacré à titre de courtier immobilier. J’ai toujours de l’énergie à revendre, mais elle sera canalisée totalement sur ma passion, l’immobilier. »

Parc à chien

Dans un autre ordre d’idée, la conseillère Chantal Lachaîne a souligné qu’un lieu pour l’établissement d’un parc canin à Saint-Hippolyte sera bientôt dévoilé.

« Il s’agit d’une demande répétée des citoyens. Les gens veulent que leurs bêtes socialisent. Que ce soit un endroit éducatif et de rassemblement. On aura un terrain pour qu’ils se dégourdissent et s’amusent, pas juste pour aller faire ses besoins. Et j’ajouterai qu’il y aura un seul terrain sur le territoire, pas huit », a prévenu M. Laroche.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Pierre Lafond

    A quand une entrevue avec le Conseiller Lafond de Sainte-Adèle qui traine la Commission municipale du Québec en Cour Supérieure à Saint-Jérome pour l’avoir suspendu 150 jours , faisant preuve de partialité et d’abus d’autorité ?

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.