| Par lpbw

Québec solidaire Saint-Jérôme soupçonne une réingénierie de l'État

SAINT-JÉRÔME. En réaction aux annonces de compressions budgétaires du gouvernement Couillard, l’association de Québec solidaire Saint-Jérôme ne croit pas qu’il sera possible de faire les compressions budgétaires annoncées sans toucher aux services à la population.

« On soupçonne une réingénierie de l’État. Une volonté d’aller plus loin jusqu’au démantèlement de l’État social alors qu’il a été question seulement d’assainissement des finances publiques pendant la dernière campagne électorale », explique Marcel Gosselin, le coordonnateur.

« On voit déjà que le gouvernement poursuivra ses coupures et ses hausses de tarif partout où il n’y aura pas trop d’opposition et ce seront encore les populations les plus vulnérables qui seront touchées en premier, » avance Québec solidaire Saint-Jérôme.

D’autres solutions existent

Le comité de coordination note également qu’il est difficile de croire le député de Saint-Jérôme, Pierre Karl Péladeau dans sa critique du gouvernement libéral « à l’effet de crier au loup et de faire peur à la population en noircissant la situation financière du Québec. »

« Depuis deux décennies en tant qu’homme d’affaires, il s’est révélé comme l’un des plus farouches partisans du « tout au marché » et l’un des patrons les plus antisyndicaux que le Québec ait connu. Et qui a inscrit plusieurs compagnies de son empire Québécor au Delaware pour éviter de payer de l’impôt ici, » déplore par ailleurs Québec solidaire.

Enfin, toujours selon les Solidaires de Saint-Jérôme, il existe des alternatives à l’austérité pour rejoindre l’équilibre fiscal.

Rappelant le fait que le député de Saint-Jérôme propose, pour générer des revenus, de miser sur les moyennes entreprises (comme les Gazelles) et l’électrification des transports, ils mettent de l’avant que d’autres solutions existent : « pourquoi ne pas avoir recours aussi à de nouvelles sources de revenus qui auraient un effet à la fois immédiat et récurrent? Comme la création de Pharma Québec, l’introduction de nouveaux paliers d’imposition, le rétablissement d’une taxe sur les gains de capitaux des banques et institutions financières, le relèvement des redevances minières, etc. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.