Que feront nos candidats, face à la situation du logement social dans la MRC Rivière-du-Nord?

Une étude réalisée par la Corporation de développement communautaire Rivière-du-Nord et rendue publique le 10 septembre dernier, révèle qu’il y aurait 50% moins de programmes d’aide au logement social et communautaire dans la MRC, comparé au reste du Québec, tandis que les besoins y sont plus élevés. Considérant le désengagement du gouvernement fédéral en matière d’itinérance et de logement social dans les dernières années, que comptez-vous faire face à la situation?

Rhéal Fortin, candidat du Bloc québécois

«Ces chiffres sont inquiétants et je compte travailler d’arrache-pied afin de faire valoir les besoins criants de Rivière-du-Nord en matière de logement social et communautaire. Le Bloc Québécois a réitéré ses demandes de bonifications du SRG (supplément de revenu garanti) et des programmes de logement social et d’itinérance et je veux joindre ma voix à ces revendications. Je m’engage avec mes collègues du Bloc Québécois, à travailler au maintien des subventions actuelles (environ 1,7 milliards $), tout en demandant une bonification de 400 millions de dollars dès maintenant pour le budget alloué à la construction, la rénovation et la transformation de logement social et abordable.»

Joey Leckman, candidat du Parti vert

«Le principal engagement du Parti vert du Canada est d’élaborer une stratégie nationale du logement par l’entremise d’un Conseil des gouvernements canadiens.

Ce programme d’habitation devra prévoir des mesures concrètes relatives au logement pour les aînées, les premières nations, au logement social et au logement abordable selon les conditions du marché. Le gouvernement fédéral doit s’impliquer à nouveau dans le logement social.

En vue de progresser réellement sur le plan de l’élimination du sans-abrisme, il faut investir beaucoup plus dans le logement abordable. Cela signifie maintenir et augmenter substantiellement les dépenses de fonctionnement fédérales pour le logement social différent de l’actuel 1,6 milliard de dollars.»

Pierre Labelle Dionne, candidat du Nouveau Parti Démocratique

«Le NPD prévoit la construction de 10 000 logements abordables au pays. Depuis 25 ans, les libéraux et les conservateurs ont désinvesti dramatiquement dans le logement social. Un gouvernement néo-démocrate investira plus de 2 milliards de dollars dans les coopératives et les logements sociaux d’ici 2020. Il promulguera la Loi sur le logement abordable pour assurer aux citoyens un logement sûr, accessible et abordable.

Pierre Dionne Labelle supporterait la création d’un organisme local dédié à aider techniquement des projets de logement social ou coopératif : «On veut rattraper notre retard de 50% en termes de financement par rapport aux autres régions du Québec. Mettons les bouchées doubles! Ensemble, nous pouvons faciliter l’accès à un logement abordable aux ménages, particulièrement aux personnes seules, aux ainés et aux familles monoparentales actuellement mal-logés».

Janice Bélair Rolland, candidate du Parti Libéral

«La Parti libéral s’engage à mettre en place une stratégie nationale sur le logement qui comprendra: le renouvellement des ententes d’exploitation des coopératives d’habitation; la construction de nouveaux logements sociaux, notamment par la conversion d’édifices et de terrains fédéraux; un meilleur soutien financier pour toutes les régions, dont le rétablissement du soutien au programme «Logement d’abord» pour aider les itinérants à trouver un logis stable; des incitatifs fiscaux de 125 millions $ par année pour encourager la construction d’unités à prix abordable et encourager l’accès à la propriété. Ces mesures seront financées grâce à un nouvel investissement de 20 milliards $ sur dix ans dans les infrastructures sociales, qui sera dédié en priorité à l’investissement dans les logements abordables et les résidences pour aînés.»

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.