Marc Bourcier, maire de Saint-Jérôme lors de son assermentation.

| Par France Poirier

Premiers pas de Marc Bourcier pour changer la culture politique

 L’arrivée en poste de Marc Bourcier à la mairie de Saint-Jérôme marque selon lui une nouvelle culture politique dans la capitale régionale.

En assemblée spéciale, le 17 novembre, le maire Bourcier a mis en lumière une pro-messe électorale sur la rémunération des élus. Ainsi, le salaire du maire sera diminué et le surplus sera remis à des organismes locaux. De plus, un gel de la rémunération des élus est à l’agenda. 

« Ce geste n’est que le début des réparations. L’ancien maire avait haussé son salaire de 25 % alors que dans les autres villes on avait calculé qu’il aurait dû être baissé de 16 %. Donc, je baisse le salaire net du maire de
16 %, ce
qui représente approximativement 23 000 $ que je vais répartir sur 12 mois  à des organismes culturels, sportifs et communautaires », a souligné le maire Bourcier. Par ailleurs, le directeur général a expliqué que le 16 % sera calculé sur le revenu net. 

Le nouveau conseil souhaite aussi modifier l’apparence de la salle du conseil, de façon à la rendre plus conviviale et efficace du point de vue des communications d’ici la séance du mois de décembre.

Période de questions

La période de questions débutera par celles soumises par Internet. 

Ce geste n’est que le début des réparations. -Marc Bourcier

« Dès cette semaine, nous répondrons aux questions des citoyens et par la suite, elles seront lues lors de l’assemblée avec les réponses. Puis, il y aura 45 minutes qui seront allouées aux personnes dans la salle qui voudront poser des questions. Ainsi, les questions par Internet ne viendront pas hypothéquer le temps des personnes sur place », a souligné le maire pour expliquer le nouveau fonctionnement.

Changement au déneigement

Un changement est prévu au déneigement. « Depuis les dernières années, le dénei-gement a été chaotique pour toutes sortes de raisons et de facteurs. On ne s’attardera pas sur les raisons, mais plutôt sur les résultats que ça va donner. On va annuler le règlement qui a été voté juste avant les élections qui permettaient le stationnement de nuit dans le centre-ville. Les déneigeuses passent plusieurs fois la nuit et ça peut devenir chaotique s’il y a des véhicules dans les rues », a expliqué le maire. 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.