| Par Luc Robert

Pas évident de trouver des tests rapides dans les pharmacies

Bien que le procédé s’améliore, certaines pharmacies des Laurentides peinent à s’ajuster aux mesures de Québec, quant à la distribution des tests rapides.

Sur le site internet de plusieurs Jean Coutu, les plages de réservations affichaient « non disponibles » depuis des jours. Même en rechargeant la page web trois fois par jour, rien n’y faisait. Et dimanche dernier, les clients en ont été quittes pour une surprise. Les réservations de plages horaires, obligatoires jusque-là, on fait place au message de se présenter sur place, sans réservations, pour obtenir une trousse de cinq tests.

« Je comprends que le gouvernement a pelleté la distribution dans leur cour, mais les pharmacies participent à la confusion, en changeant aussi les règles. Heureusement, il restait des trousses quand mon tour est venu dans la foule », a témoigné une aînée, qui a préféré taire son nom.

Étudiants

Dans un communiqué publié le 20 janvier 2022 par le Ministère de la Santé et des Services sociaux, la distribution des tests rapides de dépistage a été démystifiée pour les écoliers. « Afin de réduire les risques d’éclosion, les tests rapides de dépistage de la COVID-19 seront mis à la disposition des élèves de niveau secondaire, dans les écoles. Ainsi, un élève qui développe des symptômes en cours de journée pourra faire un test rapide à l’école. Il est important de préciser que contrairement aux écoles primaires, il ne s’agit pas de tests rapides que les élèves peuvent amener à la maison. Pour l’instant, les tests sont uniquement disponibles (sur les lieux), à même l’école », est-il précisé.

Par ailleurs, les parents de jeunes de 12 et 13 ans qui fréquentent l’école secondaire peuvent maintenant aller chercher une boîte de tests rapides… en pharmacie. Ils étaient « tombés dans une faille du système », ne pouvant en recevoir à l’école, comme les élèves de l’élémentaire. Notons qu’à partir de 14 ans, un jeune peut aller chercher sa propre boîte, lui-même, à la pharmacie.

« En résumé, pour les élèves du préscolaire et du primaire : une distribution est en cours des boîtes de cinq tests, dans les écoles, pour usage à domicile. Pour les élèves du secondaire, des tests rapides sont déjà disponibles pour chaque direction d’école, afin de dépister les élèves dans la journée (sur place). Les jeunes de 12 et 13 ans qui fréquentent l’école primaire recevront les tests rapides, via la distribution en cours. Pour ceux qui fréquentent l’école secondaire, les parents peuvent aller chercher une boîte aux pharmacies participantes », a détaillé Mme Mélanie Laroche, de l’équipe du Service des relations médias, relations publiques et à la communauté, au Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.

Soulignons enfin que des tests rapides sont fournis à tous les enfants du primaire, de la maternelle 4 ans à la 6e année, qu’ils aient 11 ans ou 12 ans.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.