|

Pas de fermeture de laboratoires pour l'instant

Par lpbw

SANTÉ. La direction du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides rassure la population qu’aucune fermeture de laboratoires de biologie médicale opérant dans les Laurentides n’est prévue, et ce, même si le projet Optilab, qui vise à optimiser leurs activités, est en cours.

«Les laboratoires qui se trouvent dans les hôpitaux de Saint-Eustache, Saint-Jérôme, Lachute, Sainte-Agathe-des-Monts, Rivière-Rouge et Mont-Laurier continueront d’opérer. Leurs activités seront réorganisées au cours des prochaines années, mais il n’est nullement question de les fermer», a souligné la direction du CISSS des Laurentides.

Le projet Optilab a pour objectif de réorganiser les services de laboratoire dans le but de répondre aux besoins croissants de la population et de bénéficier des avancées technologiques qui facilitent le travail qui y est réalisé. «Ce projet est présentement en déploiement dans l’ensemble du Québec et vise un regroupement de laboratoires dans différentes régions», a expliqué le porte-parole du CISSS.

Ainsi, les laboratoires des régions de Laval, Laurentides et Lanaudière seront regroupés. Le laboratoire de l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé à Laval a été désigné à titre de laboratoire serveur où une majorité d’analyses seront effectuées. Néanmoins, les analyses provenant des patients hospitalisés et de l’urgence ou les analyses ne pouvant être transportées continueront d’être traitées dans les laboratoires locaux qui poursuivront leurs opérations de façon complémentaire.

Minimiser l’impact

En raison de son envergure, le projet Optilab s’échelonnera sur les prochaines années. «Durant son déploiement, une attention particulière sera portée, afin de minimiser les impacts de cette réorganisation sur le personnel en place.

La mise en commun des ressources matérielles pour les régions de Laval, Laurentides et Lanaudière permettra de munir le laboratoire serveur d’équipements très performants et à la fine pointe de la technologie, améliorant ainsi la capacité de production globale et la qualité de certaines analyses», conclut la direction. (F.P.)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.