| Par lpbw

On propose une rue Réjean-Ducharme

PRÉVOST. À l’annonce du décès de l’écrivain Réjean Ducharme, le chef du parti Renouveau prévostois, Paul Germain, souhaite donner le nom de Réjean Ducharme à une rue de la ville.

«Les voies de communication sont pleines de noms de chansonniers ou de musiciens à Prévost», explique Paul Germain. «Pourquoi l’ancien prévostois Réjean Ducharme, qui a fait rayonner la littérature québécoise à travers le monde, n’y aurait-il pas sa place?»

Le Renouveau prévostois aimerait renommer la rue Chalifoux puisque c’est sur cette rue que l’écrivain et auteur de <@Ri>L’Avalée des avalés<@$p> a habité. «De plus, le choix de cet endroit, qui est une petite rue discrète, respecterait la vie de l’artiste qui vivait dans l’anonymat et fuyait les feux de la rampe», a ajouté M. Germain. Il ajoute que les citoyens de cette rue devraient être consultés.

Une série de tableaux-collages

Réjean Ducharme, né à Saint-Félix-de-Valois dans Lanaudière le 12 août 1941, est décédé le 21 août 2017 à Montréal. Il était écrivain, dramaturge, scénariste et sculpteur. Paul Germain ajoute que sous le nom de Roch Plante, Réjean Ducharme a aussi produit, entre 1985 et 1993, une série de tableaux-collages constitués d’objets recueillis au cours de ses promenades à Prévost.

«Je me souviens de ce monsieur énigmatique qui arpentant les rues de Prévost à la recherche d’objets intéressants, souvent prit dans les rebuts, et disait en faire des œuvres d’art», se remémore Paul Germain. (F.P.)

 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.