Nathalie Prud’homme réalise des peintures d’hommes et de femmes nues.  
|

Nathalie Prud’homme dévoile son « testament émotionnel »

Par lpbw

Nathalie Prud’homme, atteinte d’un quatrième cancer qui lui laisse quelques mois à vivre, a lancé son vidéoclip « Là demain » qui se veut un « testament émotionnel » à ses deux jeunes enfants. L’événement a eu lieu au Carol à Gogo à Saint-Sauveur, le 14 décembre, devant plusieurs de ses amis et membres de sa famille.

« Il ne me reste que quelques mois à vivre et je voulais laisser quelque chose à mes enfants qui les réconforteraient quand ils auront de la peine. Le message de la chanson c’est que même après mon départ, je vais être là pareil ; l’amour ne meurt pas. Je crois beaucoup à la vie après la mort », a-t-elle dit.

La chanson écrite par Jennifer Lina Daigle reflète d’ailleurs bien cette pensée. L’œuvre commence avec ce vers : « Je suis la terre et l’océan/ L’univers et le néant/Je suis le soleil et la pluie/ Le jour et la nuit ». Et se termine ainsi : « Je suis ce que j’ai été/Je suis est je serai/ Là demain. » La musique a été composée par Stéphane Lessard.

Lors de la diffusion du vidéoclip, les gens ont été très touchés et quelques-uns ont versé des larmes.

Après cette présentation, une musicienne a interprété « Ave Maria » au violoncelle. Durant l’interprétation de ce classique par son amie, Nathalie était très émue.

Vidéoclip au Patriote

L’enregistrement du vidéoclip, réalisé par un jeune de 19 ans de Saint-Jérôme, a eu lieu au Théâtre Le Patriote, à Sainte-Agathe-des-Monts. Plusieurs amis et membres de sa famille y figurent dans une ambiance sobre. Sur l’enregistrement, on y entend des voix qui, même si elles faussent quelques fois, nous touchent au cœur. Nathalie Prud’homme a d’ailleurs averti l’auditoire lors du lancement, vendredi soir. « On chante comme des casseroles, mais l’important c’est le message », a-t-il dit. Gageons que ses amis n’en ont pas fait de cas.

Natalie Soul expose

Nathalie avait aussi réuni son entourage au resto-bar de Saint-Sauveur pour son exposition de peinture. Celle qui signe ses toiles sous le nom de Natalie Soul s’est découvert une passion pour cette forme d’art après une blessure en ski en 2011 qui l’a laissé plâtré pendant deux mois. « Exposer mes toiles est une chose que je voulais faire avant de m’en aller. Quand je vais revenir chez nous ce soir, je vais pouvoir cocher ça sur ma liste », dit la sympathique artiste.

Pour elle, c’était aussi l’occasion de réunir les gens qu’elles aiment. « C’est comme un party de Noel. Je ne sais pas si je vais être là lors des prochaines Fêtes. Je me suis fais un cadeau », a-t-elle dit.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.