|

Mirabel en tête pour le taux de travailleurs

Par lpbw

STATISTIQUES. Pour une neuvième année consécutive, Mirabel se classe en tête des MRC de la région pour le taux de travailleurs de 25 à 64 ans.

Selon les chiffres publiés par l’Institut de la statistique du Québec en octobre dernier, la ville de 50 000 habitants affiche un taux de travailleurs de 83.1 % en 2013, au-dessus de la moyenne provinciale (76,2%). Dans les Laurentides, Thérèse-de Blainville (81%) et Deux-Montagnes (79,7%) viennent en deuxième et troisième position.

Cette statistique favorable à Mirabel provenant du Bulletin statistique régional consacré aux Laurentides ne surprend pas le maire Jean Bouchard. « Ce qui fait notre force, c’est la présence de nos entreprises que ce soit l’aérospatiale ou autres. Beaucoup d’emplois sont créés à Mirabel. Nos parcs industriels sont pleins», souligne-t-il.

Selon lui, ce taux pourrait être plus élevé sans les problèmes de congestion routière. « Nous avons dans l’idée de prolonger l’autoroute 13 jusqu’à l’autoroute 50 afin de desservir le site de l’aéroport où travaillent 4 000 personnes», affirme celui qui rapporte que des experts mandatés par le ministère du Transport du Québec ont recommandé le prolongement de cette autoroute.

Une hausse de 4%

De 2012 à 2013, sa ville a connu la plus importante hausse du nombre de travailleurs dans la région (+4,1%) devant la MRC Rivière-du-Nord (+2,7%).

« Nous avons connu une des croissances démographiques les plus accélérées au Québec. De plus en plus de jeunes familles viennent s’établir à Mirabel et celles-ci sont actives sur le marché du travail. Les gens viennent dans notre ville en raison du taux de taxe qui est un des plus bas dans la région et des services appropriés», observe le maire Bouchard.

La hausse observée dans l’ensemble du Québec est de 0.8 %.

Deuxième plus haut revenu

Mirabel fait également bonne figure au chapitre du revenu d’emploi médian des travailleurs de 25 à 64 ans. La municipalité se classe deuxième dans les Laurentides avec 43 591 $ derrière Thérèse-de Blainville avec 47 424 $. Il s’agit d’une hausse de 3,3% de 2012 à 2013.

Deux-Montagnes (43 515$) est la seule autre municipalité à présenter un niveau de revenu supérieur à celui du Québec (40 221$).

Notons que le revenu d’emploi médian de la MRC Rivière-du-Nord est de 39 603 $ pour l’année 2013. La plus pauvre MRC de la région est Antoine-Labelle avec un revenu de 31 007 $.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.