|

Levée de terre officielle pour la Tour Saint-Jérôme

Par lpbw

CONSTRUCTION. La première levée de terre de la Tour Saint-Jérôme a été effectuée mardi en présence de plusieurs partenaires du projet et élus réunis sur un terrain à la sortie de 41 de l’autoroute 15 près de la quincaillerie Baliscus.

C’est à cet endroit que sera construite cette tour à bureaux de 36 000 pieds carrés et qui comportera quatre étages. L’immeuble qui vise la certification LEED abritera une quinzaine d’entreprises, dont la Banque de développement du Canada (BDC), le principal locataire.

«Nous voulons augmenter notre visibilité dans le marché, a expliqué Frédéric Picard, directeur du centre d’affaires de la BDC à Saint-Jérôme. En étant facile d’accès et visible, ça permet, par exemple, à nos clients de Mont-Laurier de voir la BDC en passant sur la 15 pour aller à Montréal».

M.Picard affirme également que son entreprise est sensible au fait que la bâtisse portera la certification LEED. De plus, il note que l’aménagement des bureaux fait partie des raisons qui ont convaincu son entreprise à louer un espace dans cet immeuble. «Nous voulions aménager nos bureaux de façon moderne pour créer une ambiance qui va permettre une collaboration entre nos employés».

Actuellement, 50% des locaux sont loués. Le promoteur du projet, Guimond Construction, veut attirer entre autres des avocats, des notaires et des assureurs. L’endroit abritera un centre d’affaires évolué au troisième étage qui permettra aux entreprises de louer des espaces communs à l’heure, comme un bureau de travail ou une salle de conférence. Des vestiaires, des douches et des casiers seront également aménagés.

La construction de la Tour Saint-Jérôme sera terminée en décembre et les locataires pourront déménager dans leurs nouveaux locaux au début de l’année 2017.

Structure en bois

L’immeuble aura comme particularité une structure en bois de type lamellé-collé qui sera fourni par Chantiers Chibougamau. Selon le directeur des projets de cette entreprise, Jean-Claude Baudry, travailler dans un environnement où ce matériau est présent a des effets bénéfiques sur la santé. « Il y a moins d’absentéisme au travail. Le bois, c’est un matériau gagnant», observe-t-il. Son entreprise a participé à un premier projet significatif de structure en bois il y a une douzaine d’années avec la construction du stade de soccer de Laval. Depuis, Chantiers Chibougamau est devenu les leader du bois en Amérique du Nord, affirme M.Baudry.

De plus, afin d’avoir la certification LEED, des matériaux efficaces au niveau énergétique seront utilisés.

La Ville collabore

Le vice-président au développement chez Guimond Construction, Gabriel Dutil, a tenu à remercier la Ville de Saint-Jérôme pour sa collaboration dans ce projet d’environ 10M$.

«On a eu la chance à Saint-Jérôme d’avoir un réel partenaire d’affaires et on espère vous inviter à nouveau pour d’autres conférences de presse pour présenter des projets d’envergure qui vont changer le visage de Saint-Jérôme», a-t-il affirmé.

Pour le maire Stéphane Maher, cette phrase est comme de la musique à ses oreilles. «Nous avons tout le temps cru que si on réussissait à faire du développement économique on pourrait créer des milieux de vie extraordinaire, ce projet est un exemple parfait», a noté M.Maher.

Pour sa part, le directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme, Michel Métivier, a vanté le lieu de travail de cette tour à bureaux. «C’est un lieu qui permettra une efficacité et une énergie extraordinaire, sans doute grâce au bois».

Notons que G2 Développement et Investissement Ray Junior sont partenaires dans ce projet.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.