| Par Rédaction

Les urgences des Laurentides à éviter

En raison des hauts taux d’occupation dans les urgences, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides demande à la population ayant des problèmes de santé non urgents d’opter pour d’autres solutions que de se rendre à l’hôpital.

La situation touche les hôpitaux de Mont-Laurier, de Saint-Eustache, de Saint-Jérôme, de Lachute, de Sainte-Agathe-des-Monts et de Rivière-Rouge. Le lundi 18 juillet dernier, le taux d’occupation des civières à l’Hôpital régional de Saint-Jérôme était de 149 %, alors que celui de l’Hôpital Laurentien était de 144 %, puis de 153 % à Saint-Eustache. À Rivière-Rouge, les services de l’urgence sont réduits de 20 h à 8 h tous les jours en raison d’un manque de personnel en imagerie médicale.

Les personnes qui ne sont pas gravement blessées ou malades doivent opter pour d’autres solutions que de se rendre à l’hôpital, telles qu’Info-Santé 811, leur médecin de famille, le GAP ou le réseau de pharmaciens. Davantage de services sont présentés dans la section « Consulter un professionnel » du site web du CISSS des Laurentides : santelaurentides.gouv.qc.ca.

Le CISSS des Laurentides assure que les cas urgents seront pris en charge rapidement dans l’ensemble de la région. Une personne dans une situation critique et instable ne doit pas hésiter à se rendre à l’urgence où les soins essentiels seront offerts.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.