France-Élaine Duranceau, candidate dans Bertrand, et François Legault, chef de la CAQ et premier ministre du Québec. (Photo : Simon Cordeau)
|

Les Laurentides négligées, reconnaît Legault

Par Simon Cordeau

 Les Laurentides ont été négligées durant plusieurs années, a reconnu le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ) et premier ministre du Québec, François Legault. « Il y avait un rattrapage à faire, et on a commencé à le faire », tant dans le secteur de la santé que pour l’entretien des routes et le financement des organismes communautaires, a-t-il poursuivi.

M. Legault était de passage à Sainte-Adèle jeudi, 18 août, pour annoncer la candidate caquiste dans la circonscrip-tion de Bertrand, France-Élaine Duranceau, et pour supporter la candidate dans Prévost, Sonia Bélanger. Mmes Nadine Girault (Bertrand) et Marguerite Blais (Prévost) ne sollicitent pas un nouveau mandat pour les élections du 3 octobre.

Selon lui, les péquistes ont pris la région pour acquise, alors que les libéraux n’avaient aucune chance d’y faire élire des députés. « Il y avait moins d’atten-tion portée aux Laurentides, alors on a recommencé. […] Ça n’avance pas encore assez vite », a-t-il cependant admis. 

Entretien des routes

En juillet, les mairesses et les maires des Laurentides avaient dénoncé l’inaction du ministère des Transports du Québec (MTQ) et l’état déplorable des routes. Ils avaient proposé de faire eux-mêmes certains travaux, à condition d’être compensés financièrement.

Questionné à ce propos, M. Legault a réitéré qu’un rattrapage était commencé. « Je sais qu’il y a encore beaucoup d’argent à investir sur nos routes. Je sais aussi que les municipalités n’ont tout simplement pas les moyens d’investir les sommes qui sont nécessaires. […] Mais on est au travail. On a commencé à investir. Pour la voirie locale, on a doublé le budget. »

Quant à la possibilité de donner plus de responsabilités aux municipalités, il a affirmé croire en la décentralisation dans plusieurs secteurs. « C’est vrai dans le secteur de la santé, mais c’est vrai aussi dans les secteurs qui concernent, par exemple, l’économie. »

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.