|

Les enseignants du cégep manifestent contre les coupures en éducation

Par Lpbw

SAINT-JÉRÔME. Au lendemain de la fin de leur convention collective, les enseignants du Cégep de Saint-Jérôme se sont rassemblés pour dénoncer les coupures en éducation.

Mercredi midi, une quinzaine de professeurs étaient devant le cégep pour manifester leur désaccord devant les mesures d’austérité du gouvernement libéral.

Selon Isabelle Daboval, présidente du Syndicat des professeurs du collège d’enseignement général et professionnel de Saint-Jérôme, les compressions budgétaires se font sentir dans son cégep.

« On voit déjà l’effet de l’austérité gouvernemental. Il y a des coupures notamment dans l’entretien de certains locaux et pour la tenue de conférence qui permet aux jeunes d’élargir leurs horizons. De plus, les projets internationaux sont mis en péril», explique l’enseignante de littérature.

Sa collègue Chantale Savard, enseignante depuis 10 ans, abonde dans le même sens.

« On sent de plus en plus les coupures. On nous demande de trouver toujours plus de solutions pour économiser de l’argent. Par exemple, on doit faire moins de photocopies», souligne-t-elle.

 

Impact sur les étudiants

Mme Daboval a profité de cette manifestation pour rappeler les revendications des enseignants du Québec en marge du renouvellement de leur convention collective.

« Nous voulons du financement pour les étudiants qui ont des besoins particuliers, moins de précarité pour les enseignants, la reconnaissance des professeurs de la formation continue et une meilleure reconnaissance de notre profession, notamment en comblant le retard salarial», explique-t-elle.

Selon la présidente, les conditions de travail des enseignants ont un impact direct sur les étudiants.

« Ce sont eux qui n’auront pas le soutien, les activités pédagogiques et l’ouverture sur le monde que sont censées leur offrir les études collégiales», affirme Mme Daboval qui assure avoir un bon appui des étudiants.

Grève le 1er mai

La semaine dernière, les enseignants du Cégep de Saint-Jérôme ont voté majoritairement (134 pour et 114 contre) pour une journée de grève le 1er mai prochain lors de la Fête du Travail.

À cette occasion, des centaines de syndiqués du secteur public et des groupes communautaires sont attendus à l’Amphithéâtre Rolland au centre-ville de Saint-Jérôme.

Plusieurs autres manifestations auront également lieu ailleurs au Québec.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.