|

«Les composites tournés vert le futur»

Par lpbw

AVENIR DURABLE. Plus de 150 acteurs des communautés industrielles, économiques, scientifiques, académiques et étudiantes se sont réunis lors d’un colloque sur les matériaux composites intitulé «Les composites tournés vert le futur», le 20 octobre dernier, à Drummondville.

Le Centre de développement des composites du Québec (CDCQ) et le Regroupement des industries des composites du Québec (RICQ) tenaient leur traditionnel colloque bisannuel. Plus d’une douzaine d’ateliers animés par des experts du secteur invitaient les dirigeants à souscrire à une démarche de développement durable.

À noter que le CDCQ est un centre collégial de transfert des technologies (CCTT) faisant partie intégrante du Cégep de Saint-Jérôme. Ses activités de recherche et développement et de transfert de technologie destinées aux entreprises du secteur des composites au Québec s’inscrivent dans la longue tradition du Cégep de Saint-Jérôme dans le secteur de la formation en matériaux composites.

Pour la première fois de son histoire, le Colloque s’est ouvert avec une séance d’information pilotée par trois représentants du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC), lesquels étaient venus présenter les actualités des différentes divisions de l’entité gouvernementale.

De plus, lors des conférences, les invités ont pu en apprendre davantage sur des sujets de pointe tels que les impacts de l’utilisation des matériaux composites sur le cycle de vie utile des véhicules de transport, le recyclage des composites thermodurs résiduels, la valorisation des composites polyester-verre avec le procédé de moulage par compression, les dernières avancées dans la revalorisation des matériaux composites à renfort de fibre de carbone, de même que les bienfaits du graphène. Ces thèmes ont su rejoindre les préoccupations et les défis que rencontrent les artisans qui façonnent cette industrie, tant au sein des filières de l’aéronautique, du transport, de l’automobile, de la construction civile et industrielle, de même que des sports et loisirs.

Par ailleurs, comme plateau de résistance, les personnes présentes ont eu le privilège d’observer la mise en œuvre de pièces en composites, une première au Canada. Les participants ont pu examiner un nouveau procédé de RTM léger avec un sac contre-moule de silicone, un procédé de moulage qui présente très peu d’émission de composés organiques volatils (COV).

Enfin, comme le veut la tradition, la journée s’est terminée par la remise du Prix Hommage à une personnalité qui est résolument engagée dans l’amélioration continue des matériaux composites. Cette année, cet honneur a été décerné à M. Serge Côté, un membre proactif dans l’industrie qui cumule 25 années d’expérience et qui est aujourd’hui directeur santé-sécurité chez Polynt Composites.

(Texte Carole-Anne Jacques)

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.