| Par France Poirier

Le passeport vaccinal sera en vigueur le 1er septembre

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a fait le point sur la situation épidémiologique au Québec. Il était accompagné du Dr Yves Jalbert, conseiller stratégique à la Direction nationale de santé publique, et de Caroline Roy, conseillère stratégique de la Campagne nationale de vaccination.

« Le virus ne prend pas de vacances. On doit se préparer pour la rentrée. On voit la hausse des cas depuis deux semaines. En date du 10 août, on note une hausse des hospitalisations. » Il a aussi annoncé que cette date marque le retour des points de presse hebdomadaires.

Il a souligné qu’avec la situation ailleurs dans le monde, comme dans certains pays d’Europe, la 4e vague est inévitable. « Le variant Delta est de plus en plus présent dans ces pays et le Québec ne pourra pas y échapper. Nous voulons éviter que cette vague nous frappe trop fort et surtout dans les hôpitaux. Le plus de gens qui seront vaccinés, le mieux on va contrôler les impacts. »

Couverture vaccinale

« On sait que le vaccin ne protège pas à 100 %, mais il est très efficace pour empêcher les gens d’être gravement malades. À ce jour (10 août), 84% des Québécois ont reçu une première dose et 70 % une deuxième dose. Il nous manque 400 000 doses pour notre objectif prévu de 75 %. Ainsi, 6,3 millions de gens ont reçu la première dose et 5,2 millions ont reçu leurs deux doses. Il nous manque 1,1 million de personnes à vacciner d’ici le 31 août et on atteindra 84 % des personnes avec deux doses. On ferait partie des lieux les plus vaccinés au monde. » Le ministre Dubé souligne l’importance de dépasser les 80% de personnes vaccinés, parce que le variant Delta est plus dangereux et plus contagieux que celui des souches précédentes.

Passeport vaccinal

« On va utiliser le passeport vaccinal à compter du 1er septembre. C’est ce que j’avais dit au début de l’été, si et seulement si la situation se détériorait, nous aurions recours à celui-ci. Avec la rentrée au travail et à l’école, les conditions sont réunies pour l’implanter. Notre objectif est que le passeport vaccinal permette aux personnes qui sont adéquatement vaccinées (deux doses) d’avoir accès aux événements publics à fort achalandage (festivals, lieux intérieurs à grande capacité) et à haut taux de contacts de socialisation (restaurants, bars et salles d’entraînement) pour des activités et des services non essentiels », a déclaré le ministre Dubé. Il a ajouté que le passeport vaccinal ne s’appliquera pas aux commerces de détail.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.