«J’invite les citoyens à la plus grande vigilance afin qu’ils nous signalent toutes interventions de la compagnie minière sur le terrain» indique le maire Bruno Laroche.
|

«Le mot d’ordre est mobilisation!» -Le maire Bruno Laroche

Par mychel_lapointe

La campagne visant à empêcher la compagnie Pacific Arc Resources de forer le sol de Saint-Hippolyte, Sainte-Adèle et Ste-Marguerite-du-Lac-Masson à la recherche de minerai bat son plein et a reçu, en quelque sorte, un appui de taille la semaine dernière alors que la présidente du Conseil du Trésor et ministre responsable des Laurentides. Mme Michelle Courchesne a dit trouver «anormal» qu’on procède à de l’exploration minière dans les Laurentides.

Interrogée par La Presse Affaires quant à savoir si elle trouvait normal qu’il y ait de l’exploration minière dans le secteur visé, Mme Courchesne a répondu «Honnêtement, non. Sincèrement, non». 

Pétition

Pendant ce temps, la mobilisation s’organise.

À cet égard, une pétition circule actuellement à Saint-Hippolyte demandant au gouvernement du Québec de soustraire Saint-Hippolyte de toute exploration ou exploitation minière, en plus d’accorder aux municipalités et MRC les pouvoirs nécessaires pour leur permettre de régir les activités minières au même titre que toute autre activité sur leur territoire.

La pétition est disponible aux endroits suivants: Bonichoix, IGA Saint-Hippolyte, Quincaillerie des Hauteurs, Quincaillerie RONA,  Station d’essence SHELL-Dépanneur,  Station d’essence et dépanneur du Village, Pharmacie Phamiliprix, Restaurant Primo, Restaurant des Hauteurs, immeuble en face du Bonichoix,  Guichet automatique Desjardins et Hôtel de Ville.

Assemblée  d’information

En outre, demain (jeudi 14 avril), les citoyens désireux d’en apprendre davantage sur le dossier de l’exploration et de l’exploitation minière, sont invités à assister à une séance d’information avec Ugo Lapointe de la «Coalition Pour que le Québec ait Meilleure Mine», et le Dr Richard Carignan en l’Église de Saint-Hippolyte à compter de 19h00.

Pétition électronique

Par ailleurs, le lendemain (15 avril), les représentants des médias sont convoqués à une conférence de presse à l’hôtel de Ville de Saint-Adèle alors que le député de Bertrand, M.Claude Cousineau, ainsi que les maires Linda Fortier (Sainte-Margeuerite-du-Lac-Masson) Bruno Laroche (Saint-Hippolyte) et Réjean Charbonneau (Sainte-Adèle) en dévoileront davantage quant à la mobilisation visant à contrecarrer les plans de la compagnie Pacific Arc Resources.

Il est permis de croire qu’il sera question d’une pétition électronique qui sera placée en ligne sur le site de l’Assemblée Nationale.

«Dès que nous aurons la confirmation du secrétariat de l’Assemblée Nationale, nous diffuserons l’adresse électronique de la pétition sur le site internet de la municipalité. J’invite les citoyens à la plus grande vigilance afin qu’ils nous signalent toutes interventions de la compagnie minière sur le terrain. Le mot d’ordre est mobilisation!» de préciser le maire Bruno Laroche, au début de la présente semaine.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.