|

Le maire de Mirabel s'oppose fermement au projet de pipeline

Par lpbw

ENVIRONNEMENT. À la suite du refus catégorique du projet de pipeline Énergie Est par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) la semaine dernière, le maire de Mirabel Jean Bouchard a tenu à partager son opinion sur le dossier.

«Mirabel n’a jamais accepté le projet dans sa forme actuelle et les informations obtenues récemment me portent à croire qu’il comporte trop de danger au niveau de nos nappes phréatiques, nos milieux humides et nos terres agricoles», a écrit le maire dans un message publié sur sa page Facebook.

«Qu’est-ce que ce projet apportera à la Ville de Mirabel si ce n’est que d’enrichir les compagnies pétrolières qui extraient le pétrole (sable bitumineux) le plus polluant de la planète ?» se questionne-t-il, rappelant que le tracé du pipeline s’étend sur plus de 37 km.

Dans une entrevue téléphonique avec TC Media, M. Bouchard a indiqué que l’oléoduc Enbridge traverse déjà la municipalité. «210 000 barils de pétrole traversent notre territoire chaque jour. Le pipeline Énergie Est fera passer 1 100 000 barils par jour. C’est énorme!»

La CMM critiquée

La position de la CMM a fait réagir certains élus au Canada. La chef par intérim du Parti conservateur, Rona Ambrose a même reproché au maire de Montréal Denis Coderre de menacer l’unité canadienne.

«Les élus de l’Ouest canadien nous ont critiqués énormément en nous disant que nous n’étions pas visionnaires. Au contraire, je dirais que c’est nous qui sommes visionnaires. Nous devrions, une fois pour toutes, faire le débat sur une politique claire d’énergie renouvelable et alternative», estime le maire de Mirabel.

Selon lui, ces compagnies, aux prises avec des surplus de pétrole et un coût du baril en baisse, souhaitent «sortir le pétrole le plus vite possible pour s’enrichir au détriment d’une population qui se questionne».

À la fin de sa lettre, le maire lance un cri du cœur: «Que notre message soit maintenant clair et fort pour que nous puissions être entendus et transmettre de véritables valeurs environnementales à nos enfants».

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.