| Par lpbw

Le maire Bouchard interpelle les candidats aux élections fédérales

MIRABEL. Le maire de Mirabel Jean Bouchard invite les candidats de sa circonscription aux prochaines élections fédérales à prendre position sur les dossiers qui ont trait au développement économique et à la congestion automobile.

M.Bouchard attire l’attention sur une des clauses contenues dans les baux d’Aéroport de Montréal (ADM) à laquelle doivent se soumettre les investisseurs qui veulent s’implanter dans la zone aéroportuaire. La durée des baux consentis par ADM est de 20 à 40 ans, après quoi, le promoteur ou l’investisseur doit rétrocéder son bâtiment à ADM.

« Le gouvernement fédéral devrait consentir à des assouplissements quant à cette exigence, ce qui aurait pour effet de favoriser le développement économique, plus particulièrement dans la zone aéroportuaire, » a affirmé le maire.

Dans la même veine, Jean Bouchard estime que le gouvernement fédéral « pourrait même faire preuve de souplesse et accepter de contribuer à la création d’un véritable pôle économique en n’imposant plus cette condition pour les terrains situés en bordure de l’autoroute 50, à proximité de Bombardier. »

« Nous trouverions dans cette forme d’assouplissement une façon de combler les besoins de la Ville de Mirabel en matière de développement industriel plutôt que d’envisager, pour répondre à ces desseins, le dézonage de terres agricoles », a expliqué le maire.

Désengorger le réseau routier

M.Bouchard veut également interpeller les candidats dans le dossier du parachèvement de l’autoroute 13 qui, selon lui, viendrait désengorger le réseau routier actuellement saturé.

« La rétrocession au ministère des Transports du Québec du tronçon du tracé projeté de l’autoroute 13, qui appartient au gouvernement fédéral, constitue une étape importante dans ce dossier et favoriserait un dénouement plus rapide en vue du prolongement de cette autoroute, ce qui mettrait fin une fois pour toutes aux problèmes de congestion », estime-t-il.

Par ailleurs, le maire aimerait voir un prochain gouvernement canadien mettre fin au processus de rétrocession des 11 000 acres promis par le gouvernement du Canada aux propriétaires, assurer une plus grande participation financière du fédéral dans le programme d’infrastructures Canada-Québec, intervenir relativement à l’entrée au pays de lait diafiltré en provenance des États-Unis et maintenir dans sa forme actuelle de la gestion de l’offre en matière de production laitière, d’oeufs et de volaille.

Mylène Freeman, du Nouveau Parti démocratique, Simon Marcil, du Bloc Québécois, Karl Trudel, du Parti libéral, et Gordon Ferguson, du Parti conservateur, se font la lutte dans la circonscription de Mirabel.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.