| Par lpbw

« Le gouvernement Couillard continue de s’acharner contre les femmes et les régions»

SAINT-JÉRÔME. Le Réseau des femmes des Laurentides joint sa voix au Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec et dénonce les restrictions budgétaires du gouvernement Couillard qui forcent la fermeture des derniers bureaux régionaux du Conseil du statut de la femme (CSF).

« Le gouvernement Couillard continue de s’acharner contre les femmes et les régions », s’insurgent les deux organismes ajoutant que cette fermeture va priver les femmes des régions d’une expertise importante en matière de condition féminine et d’outils pour favoriser l’atteinte de l’égalité pour les femmes des régions.

« Nous tenons à réitérer l’importance de même que la nécessité du CSF en tant qu’organisme consultatif sur la situation des femmes québécoises. La mission du Conseil du statut de la femme ne peut s’accomplir avec autant d’efficacité et d’efficience si on lui ampute ses antennes régionales. L’égalité pour toutes les femmes est loin d’être atteinte et les acquis sont très fragiles. Le CSF constitue un outil important pour atteindre l’égalité. Les structures actuelles du CSF doivent être maintenues et financées adéquatement. »

Selon les deux coordonnatrices, Vicky Langlais, du Réseau des femmes des Laurentides et Blanche Paradis, du Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec, ce gouvernement ne respecte ni le droit des femmes à l’égalité pour toutes, ni sa propre politique qui l’oblige à tenir compte des impacts sur les femmes des mesures budgétaires qu’il met de l’avant, ni les régions dont il est en train de saccager le tissu organisationnel.

« Ce gouvernement paraît insensible à toutes ces voix qui s’élèvent pour s’opposer à son objectif de destruction du modèle québécois, modèle gagné de haute lutte et qui a permis aux femmes de faire des gains significatifs en matière d’égalité », disent-elles encore.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.