| Par lpbw

Le Fonds de valorisation agricole dresse son bilan

SAINTE-SOPHIE. En marche depuis sept ans, le Fonds de valorisation agricole de la MRC de La Rivière-du-Nord a fait son bilan, jeudi, à l’Hôtel de ville de Sainte-Sophie.

Depuis ses débuts, l’entreprise Waste Management (WM), le pourvoyeur du Fonds, a versé quelque 700 000 $ dans le Fonds, ce qui a généré des investissements d’environ 7 millions $.

 « Les investissements générés grâce à cette contribution sont de dix fois la mise initiale. Nous voulions que le Fonds ait un impact à long terme et c’est ce qui se passe», a affirmé Martin Dussault, directeur des Affaires publiques chez WM.

Au total, un comité composé de représentants du milieu agricole, des municipalités de Sainte-Sophie et Sainte-Anne-des-Plaines ainsi que de la MRC Rivière-du-Nord, a autorisé onze projets. Ainsi 100 000 $ ont été donnés en subventions et 525 000 $ ont été versés en prêts.

Pour certains, ce fonds leur a permis d’acheter des équipements pour les travaux de préparation de terrain ou de construire un entrepôt. De son côté, l’agriculteur Francis Lorrain a pu se procurer un nouveau séchoir à grains moins bruyant pour le voisinage tandis que Christian Alary a fait l’acquisition d’un robot afin d’obtenir un produit de meilleure qualité et de profiter d’une saison plus longue.

« Avec ce fonds, nous souhaitions faire une différence dans la réalisation de projets chers aux agriculteurs vivant à proximité de nos installations et je crois que nous avons rempli cette mission», a souligné M.Dussault.

Pour avoir une aide financière, les entreprises doivent avoir un projet de développement ou de démarrage viable et durable dans le secteur agricole.

Dynamiser les activités agricoles

Le Fonds de valorisation agricole de la MRC de La Rivière-du-Nord résulte de la mise sur pied en 2003 d’un comité par la MRC afin d’établir une compensation pour la perte de l’usage agricole des terrains situés sur la propriété du site d’enfouissement de Waste Management.

Le Fonds est né 5 ans plus tard, en 2007, et sa gestion fût confiée au CLD Rivière du Nord. L’objectif est de dynamiser les activités agricoles au pourtour du lieu d’enfouissement et faire en sorte que les bénéfices associés à la présence du site rayonnent dans le voisinage.

« Ce fonds ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans l’implication de plusieurs intervenants qui souhaitent travailler dans un sens commun», a mentionné la mairesse de Sainte-Sophie, Louise Gallant.

Notons que la pérennité du Fonds est assurée par le taux d’intérêt sur les prêts qui « peut varier, mais qui se situe toujours sous le taux préférentiel», rapporte le dépliant du Fonds.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.