Le conseiller municipal Benoit Beaulieu.

| Par France Poirier

Le conseiller Benoit Beaulieu ne sera pas candidat à Saint-Jérôme

Le conseiller municipal Benoit Beaulieu a annoncé, par voie de communiqué, mercredi, sa décision de ne pas se présenter pour un nouveau mandat en vue des élections municipales de novembre 2021.

« Après 12 années investies pour ma communauté, je tire ma révérence à la fin du présent mandat. Je suis très fier du travail accompli et des réalisations pour lesquelles j’ai participé, le temps est venu de passer le flambeau », a fait savoir le conseiller du district 1.

Son implication a débuté en 2009 quand la population était mise au fait de nombreuses irrégularités dans le monde municipal et provincial avec, entre autres, la création de la commission Charbonneau. « C’est à ce moment-là que j’ai pris la décision de faire ma part comme citoyen auprès de ma communauté et de m’impliquer comme bénévole avec le parti Vision Saint-Jérôme dans l’espoir d’assainir le vent négatif qui soufflait à la ville de Saint-Jérôme. »

Il raconte qu’avec le fondateur de Vision Saint-Jérôme, Andrew Hattem et plusieurs autres, avoir travaillé d’arrache-pied pour bâtir un véritable parti axé sur les besoins des citoyens et de la ville. La population nous a fait confiance en novembre 2013, puis en 2017. Il dresse un bilan positif. Il se dit fier du travail accompli.

En novembre 2019, en désaccord sur « le choix des moyens à prendre pour atteindre certains objectifs », le conseiller Benoît Beaulieu annonçait qu’il quittait le parti de Stéphane Maher pour siéger comme indépendant.

L’avenir

Pour l’avenir de Saint-Jérôme, il souhaite que ses concitoyens se choisissent un conseil de ville capable de poursuivre la lancée. « Pour ceux qui souhaitent prendre la relève, vous aurez besoin de courage, car vous devrez prendre des décisions souvent difficiles. Choisir les besoins du commun alors que les demandes citoyennes concernent souvent leurs besoins personnels. La plus importante des tâches est et sera toujours la saine gestion des finances publiques », a conclu monsieur Beaulieu.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.