| Par lpbw

Le 1er avril 2015 marquera la fin des CSSS

SAINT-JÉRÔME. C’est aujourd’hui, le 1er avril 2015, qu’entre en vigueur la Loi 10 qui abolit les agences de santé et de services sociaux pour créer des mégastructures, les centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS). Afin de dénoncer cette loi « qui affaiblira le réseau public», les syndicats de la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) sont en action partout au Québec. La FSSS-CSN en profite pour annoncer l’intensification de ses moyens d’action contre le démantèlement du réseau public.

Ici, à Saint-Jérôme, c’est en front commun, que les membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) et de la CSN ont manifesté devant l’hôpital régional et devant le CLSC situé au 1000 Labelle pour rappeler au gouvernement ses responsabilités à l’égard des employés. Les travailleuses et travailleurs du réseau de santé et de services sociaux présents ont exprimé leur colère contre les attaques du gouvernement.

Par ailleurs, devant l’hôpital, un cercueil et des couronnes mortuaires symbolisaient la fin des centres de santé et de services sociaux (CSSS).

« Le 1er avril 2015 est une date qu’on ne pourra jamais oublier, clame Karine Lehoux, présidente intérimaire du Syndicat des employés du CSSS de St-Jérôme (Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN). Une journée de deuil national pour le décès de nos CSSS dû à l’adoption sous bâillon du projet de loi 10, qui permettra, entre autres, la concentration de tous les pouvoirs au ministre Barrette et la création des CISSS, ces grosses structures mammouths qui ne feront que détruire le réseau public. »

Karine Lehoux rappelle que le 1er avril, c’est aussi le lendemain de l’échéance de leur convention collective. « Une négociation qui s’annonce ardue et difficile. Depuis plusieurs mois nous menons la lutte contre ce gouvernement austère et nullement démocratique. On nous attaque sur plusieurs fronts et sur l’ensemble des Québécois et Québécoises.»

Selon la présidente intérimaire, quelque 75 personnes étaient présentes au pic de la manifestation.

On rappelle que le 31 mars 2015, la convention collective de quelque 500 000 salariés du secteur public du Québec est arrivée à échéance.

La Loi modifiant l’organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l’abolition des agences régionales, aussi appelée Loi 10, a été adoptée le 7 février 2015 dernier par l’Assemblée nationale et sanctionnée le 9 février 2015. Plus de détails à venir.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.