|

L'ACEF en a assez des hausses de tarifs d'électricité

Par lpbw

CONSOMMATION. Une mobilisation nationale visant à dénoncer les hausses de tarifs d’électricité se tiendra, le 29 février prochain.

L’Association coopérative d’économie familiale (ACEF) Basses-Laurentides invite la population à se plonger dans la noirceur dès 18h, en marge de l’événement Le 29 février, j’allume mes chandelles! afin de décrier les hausses jugées «répétées et abusives» d’Hydro-Québec. Notons que la société d’État souhaite augmenter ses tarifs d’électricité de 1,9 % à compter du 1er avril prochain. Selon l’ACEF, ces hausses ont des impacts majeurs dans le budget des ménages québécois.

Depuis 2003, année du dégel des tarifs d’électricité, les Québécois ont subi une augmentation de leur facture d’électricité de 29,4 %, affirme l’organisme. «Ce pourcentage vient s’additionner aux autres augmentations de tarifs qui touchent plusieurs postes budgétaires tels que le transport, l’alimentation ou la garde d’enfant», observe Jacinthe Nantel, intervenante en consommation à l’ACEF des Basses-Laurentides.

Évidemment, ce sont les travailleurs à faibles et moyens revenus qui sont les plus touchés par ces augmentations. «Ces personnes, nous les rencontrons quotidiennement dans nos organismes et nous constatons à quel point ces hausses ont des conséquences néfastes dans leur vie», indique Mme Nantel. Cette dernière estime que l’électricité doit être accessible à tous, et ce, au plus bas coût possible. «Hydro-Québec est une société d’État qui appartient au peuple québécois et doit le rester», termine-t-elle.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.