(Photo : Carrefour bioalimentaire Laurentides)
Une quarantaine d'organismes d’aide alimentaire de la région des Laurentides ont été joints en 2021-2022.
|

La région mobilisée pour le transport efficace de denrées

Par Luc Robert

La mise en oeuvre du Plan de transport durable des denrées a pour objectif d’optimiser l’accès à une saine alimentation aux clientèles en situation de vulnérabilité alimentaire dans les Laurentides.

Le 28 janvier dernier, une quarantaine de partenaires du secteur bioalimentaire de la région ont répondu présent, lors du dévoilement virtuel des résultats du plan. Celuici se traduit par l’amélioration de la logistique, de la mutualisation, des ressources et de l’harmonisation des pratiques.

« On ne comptabilise pas le nombre de personnes qui viennent chercher de l’aide. On soutient les organismes qui les aident, afin d’effectuer des améliorations ou de l’accompagnement au besoin », a expliqué Mme Élyse Martineau, agente de commercialisation et du développement bioalimentaire, au Carrefour bioalimentaire des Laurentides (CBL).

Une quarantaine d’organismes aidés

Cette première année de mise en oeuvre (2021-2022), coordonnée par le CBL, a permis de mobiliser un investissement de plus de 200 000 $ et de joindre directement 44 organismes d’aide alimentaire de la région.

Optimiser l’accès à une saine alimentation pour tous demeure une priorité régionale, issue des travaux du volet sécurité alimentaire de la Stratégie bioalimentaire des Laurentides (2018-2023).

« À Saint-Jérôme, la répartition de Moisson Laurentides est notamment allée au Centre de jour, à l’Ami du quartier, aux paroisses Saint-Pierre et Sainte-Paule, ainsi qu’au Dépannage alimentaire Notre-Dame-dela- Salette », a-t-elle précisé.

Outiller pour mieux desservir

Au cours de l’année 2021-2022, cinq actions régionales ont été déployées simultanément pour mieux desservir.

Tout d’abord, une enveloppe budgétaire dédiée au soutien aux organismes locaux a permis à douze organismes, identifiés par les tables en sécurité alimentaire des huit territoires de la région, de s’équiper et de démarrer des projets pilotes de transport permettant une distribution de denrées optimisée. Deuxièmement, neuf organismes ont bénéficié des recommandations de la firme de logistique InnovLOG, pour faciliter la manutention de denrées et le réaménagement d’entrepôts. « InnovLOG a permis d’améliorer la fluidité de mes opérations, ce qui rend notre travail plus facile et plus sécuritaire », a mentionné Dominique Cadieux, directeur de Bouffe Laurentienne.

Situé à Sainte-Agathe-des-Monts, Bouffe Laurentienne distribue en moyenne 11 000 kg de denrées par semaine, aux onze comptoirs d’aide alimentaire et aux dix cuisines collectives du territoire de la MRC des Laurentides, desservant annuellement près de 2 000 personnes en situation de vulnérabilité. Deux organismes, desservant une quinzaine de comptoirs d’aide alimentaire chacun, ont bénéficié de l’expertise de Toucan Solutions pour l’implantation d’outils informatiques, afin de faciliter la gestion et la mise en réseau des données relatives à l’approvisionnement et à la distribution des denrées.

Guide de Moisson Laurentides

La région des Laurentides est une pionnière dans le soutien des organismes en sécurité alimentaire et dans leur virage numérique.

L’ensemble des organismes d’aide alimentaire de la région pourront d’ailleurs bénéficier d’un nouveau guide d’harmonisation des pratiques logistiques, développé par Moisson Laurentides et ses partenaires. Le document de référence, attendu pour l’automne 2022, a pour objectif de partager les meilleures pratiques du milieu et des outils communs, pour assurer une distribution des denrées plus efficace et plus équitable.

L’étude réalisée par LGC, consultant en logistique, a aussi permis de valider la faisabilité et le réalisme financier et technique de développer un nouveau service de transport bioalimentaire régional.

Le déploiement d’un plan de contingence innovant pour le transport des denrées bioalimentaires dans les Laurentides sera étudié prochainement par un comité de pilotage, ce qui permettra de jeter les bases de cet ambitieux projet régional.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.