|

La population aura son mot à dire

Par France Poirier

Consultation. Le maire de Saint-Jérôme, M. Stéphane Maher, a annoncé que la consultation publique sur le stationnement au centre-ville est déjà en marche. Le processus devrait se terminer par le dépôt de recommandations d’ici le printemps 2016.

En premier lieu, les Jérômiens seront consultés sur Internet afin de créer de nouvelles solutions de stationnement pour offrir et maintenir un nombre suffisant d’emplacements publics accessibles, sécuritaires et pratiques», a souligné le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher. La consultation des citoyens par Internet débutera le 30 novembre. Il suffit de se rendre sur le www.vsj.ca.

Consultation publique en janvier

Dès le début de l’année 2016, en janvier, les citoyens seront invités à une consultation publique pour discuter de solutions, de critères à prendre en considération et pour proposer des idées. La Ville a déjà tenu une rencontre avec les représentants des principaux milieux qui sont concernés par le stationnement, dont l’UQO, le cégep, la Chambre de commerce, le Conseil intermunicipal de transport, des responsables municipaux, des experts, des entreprises de transport ainsi que d’autres partenaires.

Pour l’administration municipale, il est temps de faire face à ce problème qui existe déjà depuis plusieurs années. La gestion du stationnement oblige les autorités à intervenir sur l’offre et la demande ainsi que sur l’aménagement des cases tant sur la rue que hors rue.

Des besoins grandissants

«Le centre-ville connaît actuellement une effervescence sans précédent et les capitaux qui y seront investis atteignent un sommet historique», soutient le maire Maher. «Avec le complexe multisport, l’université, le cégep et la nouvelle salle de spectacle, les besoins seront plus grands en lien avec le stationnement».

Ce dernier indique que «les consultations tenues sur la planification stratégique montrent que les partenaires de la Ville et les citoyens ont des idées aussi intéressantes que pertinentes et nous voulons les connaître. J’espère que les citoyens répondront nombreux à cette nouvelle invitation qui porte cette fois sur le stationnement».

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.