|

«La CAQ a su s’imposer comme véritable opposition officielle» – Benoit Charrette

Par lpbw

POLITIQUE. La session parlementaire s’est achevée, le 10 juin dernier, sous le signe de l’émergence de la Coalition Avenir Québec, selon les députés de Blainville, Deux-Montagnes, Groulx et Mirabel. Ceux-ci constatent avec fierté que leur formation politique a solidifié sa position de véritable alternative face à un gouvernement libéral usé.

Dressant le bilan de sa session parlementaire, le caucus des Laurentides est fier de ce qu’il a accompli au cours des derniers mois, convaincu d’avoir démontré que la CAQ est une opposition constructive, au diapason des Québécois et de leurs préoccupations.

Pour Mario Laframboise, le dépôt du projet de loi 690 prouve que la CAQ souhaite favoriser l’autonomie municipale. «Ce projet de loi répond aux revendications des municipalités en proposant un cadre concret et réaliste pour faciliter le partage de leurs services de police. Nous sommes d’avis que c’est aux villes de mener ce type de réforme avec la permission de revoir leur desserte dans le respect de la sécurité et de la capacité de payer des citoyens», a exprimé le député de Blainville.

À son tour, la députée de Mirabel fait valoir le travail de représentation effectué par la CAQ sur la question des aînés dans la région. «Alors que nos aînés ne peuvent recevoir des services de soins d’hygiène répondant à leurs besoins, les libéraux, eux, font preuve d’une grande créativité et pigent, une fois de plus, dans les poches des contribuables en augmentant les tarifs de stationnements sur les sites hospitaliers. C’est insensé et nous allons continuer de faire pression sur le gouvernement afin que nos aînés reçoivent des services adéquats», a assuré Sylvie D’Amours.

Claude Surprenant a, pour sa part, souligné les efforts consentis à la mobilité des transports et à la réduction des gaz à effets de serre. «En commission parlementaire, j’ai pressé le ministre des Transports de nous assurer que les travaux de construction de la voie réservée sur la 15 se réalisent en toute urgence et il m’a confirmé que les choses allaient bon train. Tant qu’on ne verra pas de travaux visant à assurer la fluidité du transport sur cette autoroute majeure, je vais continuer à pousser pour que cela se concrétise», a déclaré le député de Groulx.

Le président du caucus des Laurentides et député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, a mentionné que la CAQ a su s’imposer comme véritable opposition officielle. «Nous avons également démontré que le Parti libéral est toujours ce parti usé, incapable de composer avec des questions éthiques liées à son financement. C’est la CAQ qui a permis de révéler que les libéraux de Philippe Couillard ont refusé de rembourser des sommes recueillies illégalement et réclamées par le Directeur général des élections. Manifestement, les libéraux n’ont pas changé», a conclu Benoit Charette.

Texte: Carole-Anne Jacques

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.