| Par France Poirier

Les Jérômiens seront consultés

Commission sur le cannabis

Les membres de la Commission sur le cannabis de la Ville de Saint-Jérôme ont tenu leur première rencontre de travail, le 30 janvier dernier. Il en est ressorti que des exercices de consultation seront organisés.

Les membres sont les conseillers François Poirier et Gilles Robert et la conseillère Nathalie Lasalle qui sont sous la présidence du conseiller Benoît Delage. Quelques membres de l’administration municipale complètent la commission. Ce premier jet avait pour but de valider l’échéancier des travaux, de mettre en lumière des thèmes de réflexion et de déterminer les meilleures pratiques pour consulter la communauté.

En marge des séances prévues pour les prochaines semaines, il a été décidé de tenir trois exercices de consultation distincts. Le premier visera les citoyens à l’aide d’une enquête Web qui sera disponible à tous les Jérômiens sur le site de la ville.

Dans un deuxième temps, le milieu communautaire sera convié à un atelier de travail et, finalement, les partenaires institutionnels s’exprimeront lors d’une plénière. Les dates de ces événements seront déterminées sous peu et les organismes visés recevront leur invitation.

M. Delage explique que le rôle de la Ville de Saint-Jérôme n’est pas de se prononcer sur la pertinence de décriminaliser la marijuana, mais bien d’émettre des recommandations sur les règles à observer quant à la consommation, la vente et la production sur son territoire.

«Nous devrons demeurer à l’intérieur du mandat que le conseil municipal nous a confié, soit fixer un encadrement clair pour l’usage du cannabis à Saint-Jérôme. La population devra comprendre que le débat ne sera pas de savoir si la décision des gouvernements supérieurs de légaliser est la bonne, mais bien de composer intelligemment avec celle-ci», a tenu à préciser le président de la commission.

Benoît Delage a expliqué que les travaux de la commission doivent être réguliers puisqu’il prévoit le dépôt des recommandations lors de l’assemblée du conseil du mois de juin prochain. «Tout au long du processus, nous garderons nos citoyens informés par des communications fréquentes et transparentes», a ajouté M. Delage.

Rappelons que la légalisation du cannabis au Canada entrera en vigueur le 1er juillet 2018.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

4 Comments

  1. real frechette

    commission sur le la hausse de vos salaire sa va etre quand

    Reply
  2. real frechette

    commission sur le la hausse de vos salaire sa va etre quand

    Reply
  3. Pierre Véronneau

    En voulant aller faire un devoir citoyen en allant répondre au sondage sur le cannabis et ai dû m’arrêter à la question 7 ( je crois ) . Je suis estomaqué, par les «questions» posées…. je me garde un grosse gêne avant d’écrire quoi que ce soit, tant que je ne saurai pas qui à concocté, rédigé et écrit ce sondage ? Il appert que cette ou ces personnes ne font aucune différence entre le cannabis médical et la fumette ? Gênant, vraiment…… Je me croyais répondre à des questions de journalistes d’un mélange de TVA et du journal de Montréal ( qui donne genre allô police ) Si quelqu’un pouvait éclairer mon lampion sur qui a rédigé ce sondage ? Merci

    Reply
  4. Pierre Véronneau

    En voulant aller faire un devoir citoyen en allant répondre au sondage sur le cannabis et ai dû m’arrêter à la question 7 ( je crois ) . Je suis estomaqué, par les «questions» posées…. je me garde un grosse gêne avant d’écrire quoi que ce soit, tant que je ne saurai pas qui à concocté, rédigé et écrit ce sondage ? Il appert que cette ou ces personnes ne font aucune différence entre le cannabis médical et la fumette ? Gênant, vraiment…… Je me croyais répondre à des questions de journalistes d’un mélange de TVA et du journal de Montréal ( qui donne genre allô police ) Si quelqu’un pouvait éclairer mon lampion sur qui a rédigé ce sondage ? Merci

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.