| Par mychel_lapointe

« Je suis très à l'aise… »- Eric Lachapelle

Pour tout dire, M.Eric Lachapelle se serait bien passé de toute la publicité qui a entouré sa nomination à titre de directeur général de la Ville de Saint-Jérôme.

Rappelons les faits.

Mardi soir dernier, en assemblée publique, le conseil municipal de Saint-Jérôme procède à l’engagement de Éric Lachapelle à titre de nouveau directeur général de la ville.

M. Lachapelle a occupé précédemment les postes de directeur général de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville à Montréal, de décembre 2005 à décembre 2007, directeur général dans les villes de Mercier et Les Cèdres, et adjoint au directeur général de la ville de Mascouche.

Au lendemain de sa nomination, le Journal La Presse, notamment, faisait état de l’engagement de M.Lachapelle à Saint-Jérôme, mais surtout de la résiliation de son contrat à titre de directeur général de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville et d’une prime de séparation de 120 000 $ équivalente à une année de salaire encore valide au contrat de M.Lachapelle.

En outre, on lui attribue le titre d’ex-organisateur politique de la mairesse de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, Mme Marie-Andrée Beaudoin élue en novembre 2005. L’engagement de M.Lachapelle coïncidait avec l’arrivée au pouvoir de Mme Beaudoin. D’aucuns s’interrogent également relativement au processus d’embauche, sans affichage, de M.Daniel Labrecque, adjoint au directeur des Travaux publics d’Ahuntsic-Cartierville, qui avait siégé avec M.Lachapelle au conseil municipal de Repentigny au milieu des années 90 et actuellement suspendu parce qu’il fait l’objet d’une enquête pour des allégations de corruption.

Pour M.Lachapelle, tout cela s’explique facilement. « Je suis très à l’aise avec tout cela… " lance-t-il. « D’abord, je n’ai pas été l’organisateur de Mme Beaudoin. Oui, j’ai travaillé pour son organisation le jour de l’élection, mais à un poste mineur ». « Deuxièmement, mon embauche à titre de directeur général de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville a été faite par un comité de sélection formé de l’ancien directeur général de la Ville de Montréal, M.Robert Abdallah, de M.Pierre Reid du service des ressources humaines, et Mme Marie-Andrée Beaudoin. Mon embauche a ensuite été validée à l’unanimité par le conseil d’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, y compris Mme Noushig Eloyan, chef de l’opposition au conseil d’arrondissement». « Troisièmement, l’embauche de M.Labrecque a été faite sur la base d’un emploi temporaire. Ce qui au contraire d’un employé régulier ne nécessite pas d’affichage ».

On s’est également interrogé sur le fait que M.Lachapelle a répondu au journaliste de La Presse le lundi soir 14 janvier qu’il ne savait pas ce qu’il ferait à l’avenir après la résiliation de son contrat, alors que son embauche à Saint-Jérôme était confirmée le lendemain. « Tant que la résolution n’était pas votée à Saint-Jérôme, je ne pouvais pas prétendre que j’étais engagé " dit-il.

Une explication qui se tient pour le maire Marc Gascon qui souligne que « le lundi soir, nous avons tenu une réunion du comité exécutif spécifiquement pour décider de la recommandation d’embauche de M.Lachapelle au conseil en vue de la séance régulière du mardi soir ».

Processus rigoureux

D’ailleurs, le maire Marc Gascon a tenu à préciser que l’embauche de M.Lachapelle a fait l’objet d’un « processus rigoureux et professionnel » dirigé par la firme Raymond Chabot ressources humaines inc. Le comité de sélection était composé des membres du comité exécutif, MM Yves Legris et Robert Carrière, de l’ex-directeur général M. Yves Gagnon, du maire Gascon, ainsi que du représentant de Raymond Chabot.

M. Lachapelle entrera en fonction le 28 janvier avec un contrat de 5 ans.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.