|

Ils nous ont quitté en 2022

Par Rédaction

Ils ont marqué notre région, notre province et toute notre communauté. On salut une dernière fois ceux et celles qui nous ont quitté en 2022.

Nathalie Prud’homme (1967-2022)

Nathalie Prud’homme était une femme courageuse, généreuse, au mille et un projets et qui aimait la vie par-dessus tout. Elle aura été un exemple de résilience pour de nombreuses personnes. La Jérômienne a partagé avec sa communauté, ses meilleurs moments et ses plus difficiles de façon si authentique qu’elle a su rallier à sa cause des centaines de milliers de personnes au fil des années. On se souviendra entre autres, de celle qui aura mené une véritable lutte pour l’obtention d’injections de vitamine C pour aider les patients à mieux tolérer les effets secondaires de la chimiothérapie. Son combat aura duré plus de 17 ans.

Louis Dufour (1941-2022)

Louis Dufour s’est éteint à l’âge de 80 ans au mois de février à la suite d’un AVC. Ce dernier était de l’équipe du Mont-Saint-Sauveur (devenu Les Sommets en 2016) depuis sa fondation au début des années 1970, par Jacques Hébert, père de Louis- Philippe. M. Dufour était un pionnier du ski à Saint-Sauveur, mais aussi au Québec et même à l’international. Il a grandement participé au rayonnement et au développement de la région des Laurentides. Le chemin des Pentes, qui longe le Sommet Saint-Sauveur, a d’ailleurs été renommé en son nom cette année.

Alain Augy (1943 – 2022)

Alain Augy était un pionnier du plein air à Sainte-Adèle. Il était bénévole pour l’organisme Plein air Sainte-Adèle depuis de nombreuses années et a même été président. Il a d’ailleurs toujours siégé comme administrateur au sein de PASA, jusqu’à son décès. Un sentier porte son nom au Parc du mont Durocher depuis 2019. On lui doit également la création des deux premières pistes de raquette de PASA : la Bleue, qui est devenue la Geai-Bleu, ainsi que la Rouge, maintenant Rouge-Gorge.

Photo : PASA

Saul Fenster (1928-2022)

Saul Fenster a fondé la station de ski Belle-Neige avec son frère Henry, en plus d’avoir survécu à l’Holocauste. Il était non seulement un bâtisseur significatif pour la région, mais aussi un être humain honnête, travaillant et attentionné, au vécu hors du commun. Saul caressait le rêve d’ouvrir une station de ski. Son frère Henry et lui sont partis de rien pour finalement fonder un centre qui près de 60 ans plus tard, continue d’opérer et de rassembler les familles. Son départ n’a laissé personne indifférent et il restera pour longtemps le visage de la station.

Saul Fenster passe l’arche du 40e anniversaire de Belle Neige.

Amy Gagné (2005-2022)

Amy Gagné, une élève de 16 ans de l’école Augustin-Norbert-Morint, est disparue soudainement au printemps dernier, alors qu’elle a perdu pied et est tombée dans la rivière du Nord. Ce drame a secoué la communauté de Sainte-Adèle et l’école en entier. Sur place, toute une équipe a été mobilisée pour accompagner l’entourage. Sa meilleure amie, Ariane Turbide Roy, a aussi composé une chanson en son honneur, Au paradis d’Amy.

Guy Lafleur (1951-2022)

Le décès de Guy Lafleur en avril a créé une onde de choc à travers la province. L’idole d’un peuple, le démon blond,  était aimé par tous et les hommages venaient de partout pour souligner la vie du hockeyeur vedette. Originaire de l’Outaouais, il était connu pour être proche de ses fans et faire rire. « Tout le monde était fier que ce soit un petit gars de la place qui était le meilleur de la Ligue nationale. C’est important. Nous partons de loin. Nous avons été conquis. Nous avons de la misère des fois à être des gagnants. Avec Guy Lafleur, nous étions des gagnants, nous étions fiers et tous réunis », François Legault.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.