|

Humanichat voit le jour à Sainte-Sophie

Par lpbw

SAINTE-SOPHIE. Humanichat est un nouvel O.S.B.L. qui vient de voir le jour à Sainte-Sophie, afin de freiner la surpopulation des chats errants de la municipalité en pratiquant la capture, la stérilisation, le retour et le maintien de ces chats dans leur milieu d’origine (CSRM).

Le conseil municipal vient de leur accorder une subvention de 3 000 $ pour l’année 2016. Les responsables, Caroline Paquet, Annie Bourgault et Sophie Young sont résidentes de Sainte-Sophie. Constatant la présence, de plus en plus grande, de chats errants sur leurs terrains respectifs, sans le savoir, et chacune de leur côté, elles ont fait des démarches auprès des organismes existants dans les Laurentides, afin d’obtenir des conseils et de l’aide dans le but de réduire la progression des naissances félines dans leur voisinage.

Après avoir personnellement déboursé des sommes importantes et constatant l’existence de plus en plus répandue d’organismes dédiés au contrôle humanitaire des colonies de chats errants et féraux dans les municipalités voisines, elles ont décidé de s’impliquer et sensibilisé les élus de Sainte-Sophie. Elles ont finalement créé l’organisme Humanichat, enregistré en décembre dernier.

«Depuis le 24 février, on a procédé à la stérilisation de 8 chats, une colonie de 4 sur la rue Trudel et on en a opéré 2, lundi, sur la rue Pascal», nous explique Sophie Young. L’organisme, qui fait affaire avec un vétérinaire à Saint-Lin et principalement avec un à Saint-Agathe, possède 5 cages-trappes.

Éducation

Leurs défis sera de sensibiliser les citoyens sur l’importance et la nécessité de faire stériliser les chattes et les chats domestiques, qu’ils vivent à l’intérieur ou à l’extérieur et sensibiliser sur le fait que la présence de colonies de chats errants ou féraux sur le territoire de la municipalité est une responsabilité collective et communautaire. Elles devront également organiser des activités de financement. En effet pour mener à bien leur mission, elles ont besoin du soutien financier des citoyens qu’ils entretiennent ou non une colonie de chats errants.

Notez que l’organisme prête des cages-trappes et coordonne des journées de stérilisation en collaboration avec des vétérinaires qui offrent leurs services à moindre coût. Les responsables offrent des conseils pour que la capture des félins et le retour dans leur milieu se fassent de façon harmonieuse et sécuritaire.

Et, comme l’hébergement des chats ne fait pas partie de leur mission, elles collaborent avec le refuge Les Amis de Mr Henri de Saint-Jérôme qui permet aux chats récemment opérés de bénéficier de quelques jours de convalescence avant d’être remis en liberté.

Informations sur la page Facebook Humanichat ou humanichat@outlook.com

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.