|

François Legault veut reprendre le comté

Par lpbw

SAINT-JÉRÔME. Une élection partielle sera tenue dans les six prochains mois dans le comté de Saint-Jérôme laissé vacant après la démission de son député, Pierre Karl Péladeau. Déjà, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, affiche ses couleurs et compte bien le reprendre.

«Je veux absolument avoir un cinquième député de la CAQ ici à Saint-Jérôme, a-t-il affirmé lors d’un point de presse à la sortie des bureaux du maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher. Il venait de rencontrer ce dernier accompagné par ses quatre députés des Laurentides, Benoit Charette de Deux-Montagnes, Mario Laframboise, de Blainville, Sylvie D’Amours, de Mirabel et Claude Surprenant, député de Groulx.

«Et j’ai l’intention d’être souvent ici. C’est un secteur que je connais bien. J’ai été pendant 10 ans président d’Air Transat à Mirabel.» Ce dernier confie par ailleurs avoir plusieurs candidats intéressés à se présenter. Jacques Duchesneau, député du comté de 2012 à 2014, avec lequel M. Legault a discuté il y a quelques jours, l’a assuré de son soutien. «Il va nous aider à gagner le comté. Il ne veut pas se présenter, mais il est prêt à accompagner le ou la candidate de la CAQ pour être certain que le comté redevienne caquiste.»

En outre, François Legault explique qu’ils ont discuté du «problème le plus important à régler à Saint-Jérôme, celui de l’hôpital, qui a en moyenne un délai d’attente de 26 heures à l’urgence, 31 heures jeudi dernier.» Un dossier qui était d’ailleurs prioritaire pour M. Duchesneau à l’époque.

Autres sujets

Legault annonce que ça prend un agrandissement pour régler le problème. «Et des médecins! Le maire nous a confié que la plupart des médecins de famille ne sont pas disponibles le soir ni la fin de semaine, donc les patients vont engorger les salles à l’urgence.» Il rappelle qu’au cours de la dernière année 10 000 patients ont quitté les urgences, découragés, sans avoir vu de médecins. «C’est 30 patients par jours. 19 000 patients sont en attente d’un scan, 200 radiographies n’ont pas été lues, il y a urgence d’agir en santé ici!»

Ils ont également parlé d’économie. «On a besoin ici d’avoir plus de compagnies dans le secteur industriel, on a perdu beaucoup d’emplois dans ce secteur. C’est pour cela que je propose une zone d’innovation branchée avec des chercheurs.»

Jacques Duchesneau a été député de 2012 à 2014 dans le comté de Saint-Jérôme sous la bannière de la Coalition avenir Québec (CAQ). En 2014, Pierre Karl Péladeau (PQ) reprenait le comté avec 13 647 voix (36,81 %) devant le candidat de la CAQ, Patrice Charbonneau (11 685 voix), alors que le libéral Armand Dubois arrivait en troisième position avec 7 400 voix.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.