En direct du conseil municipal de Saint-Jérôme

Loi sur le tabac

La Ville de Saint-Jérôme et 117 autres municipalités du Québec ont adressé une requête au Gouvernement du Québec pour qu’il insère l’utilisation de la cigarette électronique dans la Loi sur le tabac, afin de l’interdire partout où la cigarette ordinaire est prohibée.

De concert avec le milieu de la santé, la Ville demande d’améliorer la protection des non-fumeurs et des enfants contre la fumée secondaire en interdisant de fumer sur les terrasses publiques, les terrains de jeu et dans les autos en présence d’enfants. Elle demande également de prendre en compte les objectifs de la campagne 10% dans 10 ans qui recommande d’inclure dans la Loi sur le tabac l’interdiction des saveurs ainsi que l’obligation des emballages neutres et standardisés.

Stationnement

La Ville de Saint-Jérôme a octroyé à Construction Cyvex inc. le contrat des travaux d’aménagement d’une aire de stationnement au parc multisports pour desservir principalement les terrains de soccer et le complexe sportif. Ce stationnement viendra s’ajouter à celui de l’aréna de la Rivière du Nord en phase finale de réalisation, il sera accessible par la rue Ouimet.

Le projet prévoit l’aménagement de 121 cases de stationnement incluant sept cases pour autobus, l’installation d’égout pluvial et de drainage, la mise en place et le branchement de lampadaires, ainsi que la construction de la fondation et le pavage de la surface de stationnement. L’architecture de paysage fait aussi partie du mandat et comprend notamment la construction de murets de soutènement, la plantation d’arbres, arbustes et vivaces, l’engazonnement, la signalisation, etc.

Le chantier s’amorcera bientôt et le tout devrait être terminé avant la fin de l’automne 2015.

Réduction de la vitesse sur le boulevard Saint-Antoine

La Ville de Saint-Jérôme a adressé une demande au ministère des Transports pour limiter la vitesse sur le boulevard Saint-Antoine à 50 km/h. Cette requête initiée par la commission des transports de la Ville et adoptée par le conseil municipal fait suite aux nombreux appels des citoyens. Le boulevard Saint-Antoine comporte une zone de circulation à 50 km/h, une autre à 70 km/h et une à 90 km/h. La Ville ne pouvant modifier elle-même la vitesse sur le boulevard Saint-Antoine puisque cette artère est sous la juridiction du gouvernement du Québec, une réponse favorable du ministère permettrait de réduire la vitesse autorisée à 50 km/h sur tout le parcours.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.