Janice Bélair-Rolland et sa famille.
|

Élection fédérales 2015:La vague rouge n'a pas submergé Rivière-du-Nord

Les électeurs de sa circonscription ont voté en majorité pour le Bloc québécois, mais la candidate libérale n’est pas triste pour autant. «Ma grande fierté ce soir, c’est d’avoir réussi à obtenir un si beau résultat, avec si peu de moyens,» dit Janice Bélair-Rolland.

«On a fait des miracles. Il n’y avait plus de militants libéraux dans la circonscription depuis Maurice Dupras, il y a 35 ans. Il n’y avait plus de membership, plus d’argent dans la caisse. On est reparti de zéro.»

Depuis 2 ans qu’elle s’impliquait au sein du parti libéral, la candidate s’est vu offrir d’autres circonscriptions plus gagnantes par le parti. «Ici, le parti ne croyait pas à une victoire. Mais moi c’est ici que j’habite depuis 10 ans, que je vis avec mon conjoint, qui y est né, et où j’ai décidé d’élever ma famille. C’est ici que je voulais me présenter.»

Janice Bélair-Rolland est ouverte à toutes les éventualités. «Je crois tellement en ce qu’on a bâti, ma décision est déjà prise; j’aimerais continuer à m’impliquer au sein du parti libéral, d’une manière ou d’une autre. » Pense-t-elle se présenter à nouveau dans 4 ans? «Les résultats de ce soir me portent à croire que les gens pourraient me faire confiance la prochaine fois,» dit la jeune femme, les yeux brillants comme des étoiles.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.