|

Échos du conseil municipal de Saint-Hippolyte

Par Ève Ménard

Une assemblée se tiendra le 21 novembre, au parc du Grand-Héron, pour redémarrer la table de concertation des associations de lacs. «Le but est d’échanger pour améliorer les pratiques environnementales à nos plans d’eau. Il devrait y avoir deux réunions par année, si tout va comme espéré», a souligné le maire de Saint-Hippolyte, M. Yves Dagenais.

Traverse du P’tit Train du Nord 

Saint-Hippolyte unit sa voix à Saint-Jérôme pour effectuer une demande auprès du ministère des Transports du Québec. Les deux villes demandent qu’un réaménagement de la traverse du Parc linéaire Le P’tit Train du Nord ait lieu. «L’intersection des routes 117 et 333 représente un secteur à débit élevé. Il est dangereux et doit être revu. Nous demandons au MTQ d’y aménager une traverse aérienne (passerelle pour piétons). Le SPVSJ a dénombré 52 accidents, dont 1 décès. On travaille avec Saint-Jérôme pour mettre de la pression sur le MTQ », a précisé M. Dagenais.

Classes modulaires 

En raison d’un manque de locaux à l’école élémentaire des Hauteurs, deux classes modulaires extérieures seront installées. «On approuve l’occupation du domaine public par le Centre de services scolaire de la Rivière-du-Nord. C’est-à-dire que les deux classes vont empiéter un peu sur l’avenue Bourget. Beaucoup de nouvelles familles se sont installées chez nous, ce qui explique le surplus d’élèves. Si nécessaires, deux autres classes modulaires pourraient être ajoutées l’année suivante», a laissé savoir le conseiller Bruno Plourde.

Achat de camions de pompiers 

Une seule soumission ayant été reçue par Saint-Hippolyte, le contrat pour l’achat de deux camions de pompiers auto-pompes citernes a été attribué à la compagnie à numéros Arsenal inc. Un avis de motion a été déposé. Un vote sera tenu à une séance ultérieure, pour décréter une dépense et un emprunt de 850 000 $ pour un premier camion.

Remplacement d’une pelle hydraulique 

Un montant de 154 091,63 $, plus taxes, sera consacré au remplacement d’une pelle hydraulique neuve de 7,5 tonnes. Dans un souci de protection environnementale, l’excavatrice retenue fonctionne avec de l’huile végétale. Par ailleurs, une somme de 98 612, 13 $ ira à l’acquisition de deux véhicules utilitaires sports hybrides, chez le concessionnaire Mitsubishi de Saint-Eustache.

Patrimoine 

Une assemblée publique se tiendra le 22 novembre afin de discuter d’une politique de protection d’immeubles à caractère patrimoniaux. En vertu de la loi 69, une politique municipale doit être acheminée à Québec avant le 1er avril 2023. «Entre autres, il existe un barème sur les constructions d’avant et après 1940. On va démystifier tout ça avec notre directeur de l’urbanisme », a souligné le conseiller Plourde.

Collecte de branches 

Le Service des travaux publics a annoncé que la collecte de branches deviendra un service municipal dès 2023. «La municipalité achète de l’équipement pour pouvoir procéder à la récolte. On travaille en régie interne ici. Les tempêtes de 2022 nous ont fait défoncé le budget pour les branches et les arbres recueillis. En s’occupant nous même du service, on pourra faire des économies », a prévu le maire Dagenais.

Réduire la vitesse 

Le maire Yves Dagenais avise les camionneurs de conduire plus lentement sur le chemin du lac de l’Achigan, dans le secteur où il devient la Côte du lac de l’Achigan. «Les poids lourds qui circulent en direction de Saint-Calixte ont causé six accidents majeurs récents. S’il n’y a pas d’amélioration, j’avise les camionneurs que tout accident entraînant une décontamination lors d’un déversement leur sera facturé. Ils ne peuvent pas rouler vite dans ce secteur étroit et côteux», a-t-il fait remarquer.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.