| Par lpbw

Du mouvement dans le secteur commercial à Saint-Hippolyte

ÉCONOMIE. Ouverture d’un nouveau gym, construction d’une quincaillerie, relocalisation probable du IGA; le portrait commercial changera à Saint-Hippolyte dans les prochains mois.

«Ça se dynamise ici», lance le maire Bruno Laroche. Tout d’abord, Matério commencera la construction de sa quincaillerie de 20 000 pieds carrés en avril prochain. L’entreprise possède déjà un local dans la municipalité, mais elle voulait avoir plus d’espace. «L’endroit était trop petit pour nos besoins», confirme le directeur des ventes et copropriétaire, Stéphane Sigouin.

Matério souhaite profiter de la fermeture du Rona pour combler les besoins des Hippolytois. C’est d’ailleurs à cet endroit, au 957 chemin des Hauteurs (en face du IGA), que sera construit ce nouveau commerce. «C’est une belle acquisition pour la Ville. C’est un service supplémentaire pour les citoyens», commente M. Laroche. Ce nouveau commerce qui devrait ouvrir ses portes en septembre ou octobre prochain créera une quarantaine d’emplois.

IGA pourrait déménager

Par ailleurs, le IGA, situé sur le chemin des Hauteurs, pourrait déménager ses installations plus au sud, près du Chemin du lac Bertrand. La chaîne de supermarchés Sobeys, qui possède les IGA, demandait à la municipalité de construire un feu de circulation à cette intersection. Toutefois, Saint-Hippolyte a refusé.

«Nous sommes en attente pour changer d’endroit depuis plusieurs années, mais c’était toujours une question de coût au niveau des travaux de réaménagement sur le chemin des Hauteurs, explique le propriétaire du IGA, Yves St-Onge. Le ministère des Transports du Québec n’avait pas de sous. Je me suis toujours dit que ce n’était pas à moi à payer pour le feu de circulation».

L’endroit actuel compte 12 000 pieds carrés et le propriétaire souhaite construire un commerce de 40 000 pieds carrés. «En ce moment, nous sommes plus considérés comme un dépanneur», affirme-t-il. Celui-ci indique que si les coûts sont acceptables, les travaux de construction devraient débuter bientôt.

De son côté, le maire Laroche dit avoir bon espoir de voir le marché d’alimentation changer d’adresse. «Nous sommes très près d’une entente», affirme-t-il. Ce dernier ajoute qu’avant de prendre une décision, la municipalité devra analyser les conséquences environnementales.

Notons également l’ouverture prochaine d’un gym qui s’est installé, dans le même secteur, à Saint-Hippolyte.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.