| Par journal-le-nord

Drainage de la place Linda : Saint-Colomban prend les grands moyens

Françoise Le Guen

Saint-Colomban désire mandater un procureur afin d’entreprendre tous les recours nécessaires pour recouvrer toutes les sommes qui lui seraient dues par Saint-Jérôme dans le cadre de I’entente intermunicipale entre les deux villes concernant la réalisation de travaux sur la montée Saint-Nicholas pour le drainage de la place Linda.

Une résolution à cet effet a été adoptée lors de la séance du conseil municipal du mois d’avril. Les travaux qui avaient pour but de corriger la problématique de drainage du secteur n’ont toujours pas été effectués. Or, les travaux de première étape dans l’emprise de la montée Saint-Nicolas devaient être exécutés par Saint-Jérôme avant le 30 août 2018, selon l’entente signée en avril 2018. À défaut de respecter ce délai, une pénalité de 1000 $ par jour lui serait imposée.

Entente

« L’entente stipule que Saint-Jérôme se réserve le droit de ne pas effectuer les travaux, mais doit informer Saint-Colomban et résilier l’entente, chose qui n’a jamais été faite, » plaide le maire de Saint-Colomban, Xavier-Antoine Lalande qui ajoute que « Le principe du 1000 $ par jour c’était pour être certain que les travaux se réalisent dans les délais, pendant la période estivale ».

Ce dernier mentionne qu’il s’agit d’une deuxième entente intermunicipale entre les deux villes qui n’est pas respectée par la ville voisine. « On s’attend à ce que les parties respectent les ententes.   Quand on fait face à une partie qui ne la respecte pas, on a l’obligation de prendre les moyens pour s’assurer de la faire respecter et un des termes de l’entente pour la place Linda est la pénalité de 1000 $ par jour ».  Entre le 31 août 2018 et le 15 avril 2019, 227 jours se sont écoulés, ce qui correspondrait à une pénalité de 227 000 $.

Mario Fauteux

Mario Fauteux s’est occupé de ce dossier à l’époque où il était conseiller municipal de Saint-Jérôme. « Une canalisation pluviale est à refaire parce que la nappe phréatique est trop haute dans ce coin-là et lorsqu’il y a des pluies diluviennes, l’évacuation de l’eau se fait mal. Il y a des maisons qui ont des pompes pour évacuer l’eau de la cave qui fonctionnent 365 jours par année », explique-t-il avant de mentionner que ce dossier, qui avait commencé à la place Linda pour trois/quatre maisons, un projet d’environ 250 000 $, a ensuite été augmenté de 420 000 $ (par amendement) pour refaire la canalisation sur la rue Lamontagne et la Montée Saint-Nicholas ce qui réglait le problème d’une dizaine de maisons.

« D’après ce qu’a dit M. Patenaude, directeur général de Saint-Jérôme, au dernier conseil, les soumissions pour faire les travaux étaient au-delà du million. Ils veulent revenir au tout premier projet de 2015, mais on est sur le territoire de Saint-Colomban et ça prend des permissions. Il faut d’abord nettoyer le marais. Si le premier projet était réalisé, ça aiderait les citoyens du secteur qui se font inonder ».

Saint-Jérôme

Le service des communications de Saint-Jérôme confirme un règlement d’emprunt en 2015 décrétant des travaux de remplacement d’égout pluvial sur la place Linda. La Ville a par la suite rejeté l’appel d’offres puisque jugé trop élevé. Elle n’a pas résilié son entente avec Saint-Colomban. Par ailleurs, Saint-Jérôme aurait demandé l’autorisation de la Ville de Saint-Colomban pour des travaux de drainage sur la rue Saint-Nicolas. Les communications indiquent que ces travaux n’auront finalement pas lieu parce qu’ils ne permettront pas de régler la problématique; et précise que cette situation était prévue dans l’entente.

« Afin de résoudre la situation, Saint-Jérôme a demandé à Saint-Colomban de nettoyer le cours d’eau situé sur son territoire qui selon nos analyses est à l’origine de la problématique, puisque les sédiments présents dans l’eau nuisent à un écoulement favorable des eaux. Nous sommes toujours en attente d’une réponse des autorités de notre ville voisine ».

Au moment de mettre sous presse, le maire, Stéphane Maher, n’avait pas rappelé le journal.

L’entente

L’entente concerne les travaux d’égout pluvial et de drainage de la place Linda. Les travaux situés sur le territoire de Saint-Colomban consistent à remplacer, sur une soixantaine de mètres, la conduite d’égout pluvial située au sud-ouest de I‘intersection de la rue Lamontagne. Les parties ont convenu confier à Saint-Jérôme le mandat de réaliser les travaux.

Le maire de Saint-Colomban, Xavier-Antoine Lalande.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Patrick Dubois

    On me retrouve sur la photo. C’est moi qui a pris parole ce soir là et M. Le Maire et son acolyte m’ont assurés qu’un suivi serait fait directement avec moi (puisque j’avais complété leur formulaire) et à ce jour, au moins 3 semaines plus tard, je suis sans nouvelles.

    Extremement déçu, sans compter que de me faire mentir en pleine audience publique, c’est une insulte comme j’en ai jamais subit…

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août